05 juillet 2012

Maison de Bambou (House of Bamboo) (1955) de Samuel Fuller

Un film noir, en couleur, tourné en scope, au Japon ? Pourquoi pas, vu que c'est le gars Samuel Fuller aux manettes. Passée cela dit la séquence d'ouverture - une attaque de train rondement menée -, on s'installe rapidement dans la bonne vieille série B mâtinée d'éléments interculturels qui ne brillent pas vraiment par leur originalité ("Dès son plus jeune âge, au Japon, la femme apprend à être au service de l'homme ; un ptit massage ?" - ouh-là...). On sent bien que Fuller tend pourtant à faire des efforts pour nous donner à voir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

Ordres secrets aux Espions nazis (Verboten !) (1959) de Samuel Fuller

C'est toujours un plaisir de découvrir un film de Fuller, même si celui-ci ne fait pas partie de ses plus grandes réussites. La séquence d'ouverture est en tout cas suffisamment prenante pour mériter le détour : trois soldats ricains écument une ville allemande en ruines à la recherche d'un sniper ; magnifique noir et blanc, joli sens du montage et les balles qui fusent dans tous les sens. Le sniper est un malin et il y aura de la perte côté ricain... Seul le Sergent Brent (James Best gueule) s'en sort (mais po indemne) et, aiguillé... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2012

Le Démon des Eaux troubles (Hell and high Water) (1954) de Samuel Fuller

Voilà bien longtemps que je n'avais pas tenté le film de "sous-marin". Et je comprends finalement pourquoi : même quand c'est signé Samuel Fuller, le film de sous-marin c'est chiant comme la pluie. Moi qui suis fan du grand Samuel, il faut bien avouer que ce film "d'action/d'espionnage" est sa première grosse plantade... Le film n'a en effet aucune chance de rester en mémoire (même en eaux troubles, ahahaha). Je vous la fais rapide : Richard Widmark est embauché par une troupe de scientifiques internationaux et indépendants pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2012

Baïonnette au canon (Fixed Bayonets) (1951) de Samuel Fuller

Film "d'hommes entre eux" réalisé avec les moyens du bord par l'ami Fuller qui, tout en sachant gérer les quelques scènes de pétarades propres au genre, parvient à nous montrer toute la tension ressentie par une poignée d'hommes. On suit donc une petite troupe d'hommes sacrifiés (quarante-huit exactly) pour que le gros de la troupe puisse battre en retraite. Ils sont censés maintenir une foultitude de soldats chinois (qui se battent alors auprès des Coréens) en faisant croire qu'ils sont tout un régiment. A chaque attaque, ils... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 novembre 2011

Violences à Park Row (Park Row) (1952) de Samuel Fuller

"Don't let anyone ever tell you what to print. Don't take advantage of your free press. Use it judiciously for your profession and your country. The press is good or evil according to the character of those who direct it." Samuel Fuller est décidément un véritable visionnaire vu qu'il avait prévu près de soixante ans avant l'attaque au cocktail Molotov de Charlie Hebdo. Park Row est une véritable déclaration d'amour au journalisme, à la liberté de la presse via le combat (de tranchées) entre le tout nouveau patron du Globe (Gene... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 02:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2011

Le Port de la Drogue (Pickup on South Street) (1953) de Samuel Fuller

Encore un bien bon film du gars Samuel qui bénéficie d'un duo d'acteurs assez explosif au premier rang (Richard Widmark, pickpocket sans scrupules et Jean Peters : dès le premier regard qu'ils échangent, on sent que ces deux-là vont littéralement fusionner...) et d'excellents seconds couteaux (Thelma Ritter (Moe) en indic vendeuse de cravates - Richard Bohringer lui piquera tout... -, Richard Kiley en "Red" qui s'affole rapidos, une bande de flics  et de gars du F.B.I plus vrais que nature...). Widmark met la main dans un sac... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 avril 2011

Police spéciale (The naked Kiss) (1964) de Samuel Fuller

Un Fuller qui vient clore (chronologiquement) notre longue série (subjective) de films noirs américains et qui le fait en beauté avec ce portrait de femme courage. Pas facile quand on est une ancienne prostituée d'avoir une seconde chance, et l'amie Kelly (Constance Towers, une bien jolie plastique mais surtout du caractère) ne pouvait pas plus mal tomber qu'en échouant dans cette ville de Grantville. Si elle séduit en un tour de main un des beaux gosses de la ville, Griff (Anthony Eisley), celui-ci, flic de son état et vrai... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2011

Les Bas-Fonds new-yorkais (Underworld U.S.A) (1961) de Samuel Fuller

Très grand film noir de Samuel Fuller, Underworld U.S.A est un plaisir pour les yeux (Hal Mohr à la photo est prodigieux) déroulant une sombre histoire de vengeance qui laisse littéralement à bout de souffle. On se retrouve happé dès le départ par les mésaventures de ce petit malfrat de quatorze ans qui va assister, impuissant, au passage à tabac de son père. Il n'aura de cesse de retrouver toute sa vie ces quatre ombres responsables de la mort de son truand de père, allant, tel un Michael Scolfield précoce, faire des séjours en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 janvier 2011

Kimono pourpre (The Crimson Kimono) (1959) de Samuel Fuller

Un départ tonitruant de bonne vieille série B - une strip-teaseuse en tenue de travail (...) qui se retrouve à courir comme une dingue dans la rue (il y a d'ailleurs un petit côté A Bout de Souffle dans cette fuite effrénée et cette musique cuivrée) - pourchassée par un tueur. La troisième balle sera la bonne. On pense se diriger tout droit vers un film d'enquête classique (machin qui parle de truc qui met sur la piste du tueur...) mené par un duo qui l'est moins (un Américain pure souche (le beau gosse Glenn Corbett) et un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2008

Dressé pour tuer (White Dog) (1982) de Samuel Fuller

Le bouquin de Romain Gary (Chien blanc) au départ, le Fuller aux manettes et au scénar, assisté de Curtis Hanson (L.A. Confidential, tout de même... bon 8 Miles aussi...) et au final un film qui tient méchamment la route sur le fond. Je dis surtout sur le fond car dans la forme (sans renier le taff de Fuller sur certains plans) l'esthétisme de l'image - début des années 80, un peu vieilli déjà... - et le jeu des acteurs (Kristy McNichol "en tête", avec son bandeau rouge dans les cheveux tout droit sorti de Grease) sont loin... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1  2    Fin »