03 avril 2018

Les Voleurs de la Nuit (Thieves After Dark) (1984) de Samuel Fuller

En peinture, on appellerait cela une croûte, au cinéma, simplement un navet, une daube. C'est le grand Fuller qui est aux manettes de cette merde qui bénéficie d'un casting régional de choix : on peut malgré tout respecter ceux qui sont depuis physiquement morts (Stéphane Audran - hommage -, Victor Lanoux - hommage -, Claude Chabrol - hommage), moralement morts (Véronique Jannot) ou médiatiquement morts (Marthe Villalonga, Micheline Presle) ; toute une armée de stars françaises qui ont fait les mauvais jours du cinéma... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2018

Tinikling ou "la Madone et le Dragon" (1990) de Samuel Fuller

Eh oui, le temps est venu d'achever cette odyssée fullerienne avec des œuvres disons moins grandioses... Nous voilà donc une nouvelle fois dans une production française qui nous emmène aux Philippines... La guerre civile est au bord d'éclater lors de l'élection présidentielle entre Aquino et Marcos ; deux photographes sont sur le terrain (des ex qui continuent d'entretenir un certain respect mutuel), le Frenchy Luc Merenda (la tête de l'emploi et on s'arrêtera là) et la chtite Jennifer Beals qui a quitté ses chaussons (si, elle est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Shock Corridor (1963) de Samuel Fuller

Film choc de l'ami Fuller qui n'a rien perdu de sa force de feu cinquante plus tard ; Shock Corridor ne se contente pas d'explorer le monde des malades mentaux mais propose une véritable revue des folies américaines de l'histoire contemporaine : anti-communisme, suprémacisme, bombe nucléaire. Le scénar de Samuel virevolte au-dessus d'un nid de cocus de l'Amérique : militaires, noirs, personnes irradiées... Tout cela, bien sûr, en simple toile de fond d'une enquête follement menée : un journaliste décide de se faire passer pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

La Ferme du Malheur (The Day of Reckoning) in Les Cadavres exquis de Patricia Highsmith (Chillers) (1990) de Samuel Fuller

Eh oui, jusqu'à 78 ans, le gars Sam continue de s'accrocher au cinéma même si on le soupçonne sur ce coup de chercher un complément retraite. Au niveau du casting que des stars avec le regretté Philippe Léotard et son jeu toute en nuances (ou pas) et l'éternel futur jeune premier Cris Campion (Pirates puis Plus Belle la Vie...) ; une série présentée par Anthony Perkins himself qui nous fait un petit laïus introductif exquis sur nos amis les bêtes qui ont malheureusement tendance à devenir plus tard simplement notre bouffe. On se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2017

Un Pigeon mort dans Beethoven Street (Tote Taube in der Beethovenstraße) (1973) de Samuel Fuller

Un petit épisode de la série allemande Tatort réalisé par Fuller, ça ne se refuse pas ? J'en vois dans le fond qui disent "si" et ils ont tort (t'as tort aurais-je même envie de dire) car on est là dans la quintessence de la série B (télévisuelle qui plus est) fauchée. Cela n'empêche pas le Samuel de livrer un petit polar nerveux, sexy avec un final dans la bonne vieille tradition du noir : totalement désespéré et tragique... Soit donc un certain Sandy (Glenn Corbett, la moustache très seventies) qui infiltre un réseau international... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

Le Jugement des Flèches (Run of the Arrow) de Samuel Fuller - 1957

C'est pas encore aujourd'hui que l'optimisme de Fuller pointera le bout de son nez. Avec ce western désabusé, son amertume est toujours aussi évidente, et sa foi en l'Homme toujours aussi fragile. En tout cas, il nous propose ici un film magnifique et profond, qui satisfera aussi bien l'amoureux de l'Histoire américaine que le fan d'action. La première scène pose bien les choses : un Nordiste arpente le champ de bataille désolé d'Appomatox, mais une balle vient interrompre son errance ; elle est tirée par le confédéré O'Meara, et ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:48 - - Commentaires [55] - Permalien [#]

07 juin 2015

Sans Espoir de Retour (Street of No Return) (1989) de Samuel Fuller

Les années 80 ont produit une poignée de chefs-d’œuvre et une bonne quantité de nanars. Parlons de l’un de ses nanars. Street of no Return est sans doute l’une des pires adaptations de Goodis avec Rue Barbare (qui ne m’a laissé d’ailleurs aucun réel souvenir pour être tout à fait franc). Avec tout le respect que je dois au grand Sam, reconnaissons qu’il nous sert un sale clip de 90 minutes (Pierre-William Glenn, l’homme à la belle image plate) avec une direction d’acteurs totalement indignes. Keith Carradine campe dans un premier... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 novembre 2014

Les Maraudeurs attaquent (Merrill's Marauders) (1962) de Samuel Fuller

On ne pourra jamais remettre en cause le fait que Fuller rime avec guerre. Il nous livre ici une nouvelle preuve qu’il excelle dans le genre en nous contant cette histoire de soldats qui voyagent jusqu’au bout de la jungle… Et pourtant, au départ, dois-je l’avouer, je fis un peu la fine bouche : des hommes entre eux, ayant noué pour certains des liens très forts (amitié, respect et robustesse entre le capitaine Merrill interprété par Jeff Chandler, vieux corbeau grisonnant au regard d’acier, et son jeune lieutenant (Ty... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:49 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
16 octobre 2014

It Tolls for Thee in Le Virginien (The Virginian) (1962) de Samuel Fuller

Pas toujours facile à dénicher les contributions cinématographiques du gars Fuller (ces maudites odyssées qui nous font devenir des Indiana Jones du septième Graal) ! Il s’agit, mes amis, attachez-vous bien, d’un épisode de The Virginian : si pour les plus vieux ou les plus morts d’entre vous cela peut rappeler une bonne vieille série ricaine sur fond de western, pour les plus vivants, cela ne parlera guère. The Virginian se concentre sur le destin d’un homme (The Judge :  Lee J. Cobb et son regard de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2014

Porte de Chine (China Gate) (1957) de Samuel Fuller

Cela faisait longtemps que l'on avait laissé de côté notre odyssée Fuller. On retrouve le Sam en 54 en Indochine. La mission, si Angie Dickinson (des jambes si longues qu'elles peinent à tenir dans le cadre, même en largeur) l'accepte, est la suivante : aller faire péter, à la frontière chinoise, un dépôt de munitions cachées dans une grotte (un arsenal qui vient soutenir les troupes de Hô-Chi-Minh). Ayant mis en place un trafic d'alcool dans la zone et connaissant personnellement le fameux Major Cham (Lee Van Cleef) en charge du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]