03 août 2021

12 Hommes en colère (12 Angry Man) de William Friedkin - 1997

Qu'est-ce qui a bien pu passer dans la tête de Friedkin pour qu'il décide, en 1997, de faire un remake du film de Lumet, mythique s'il en est ? S'il avait trouvé que l'original pêchait par certains côtés, pourquoi en faire un copié-collé si classique ? S'il lui semblait que Lumet n'avait pas rendu complètement justice à la pièce, pourquoi livrer une version aussi impersonnelle du texte, presque du mot à mot (pour une pièce, reconnaissons-le, qui ne se prête pas vraiment aux expérimentations : on est dans le tout-scénario) ? Ça reste... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2021

La Nurse (The Guardian) de William Friedkin - 1990

Outch... Pour son grand retour en terres horrifiques, Friedkin nous sert un bon vieux navet de derrière les fagots et nous prouve qu'il est bien loin, le temps des petites filles vomissantes. Empêtré dans la mode satanisto-kitsch de son époque (il a même quelques années de retard, dirais-je), le voilà qui nous propose un thriller en carton, à base de sacrifice de bébés et de sorcière volante. Et on connaît plus effrayant. Un couple modèle (très agaçants petits bourgeois propres sur eux, en charge de la partie "gentils" de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2020

Le Sang du Châtiment (Rampage) de William Friedkin - 1987

Vous me voyez bien embêté pour parler de ce film. Parce que je me méfie toujours des jugements moraux en matière de critique cinématographique, mais que là, quand même, Friedkin y va un peu franco de l'idéologie putride, et qu'il est difficile de passer outre. Le film a une curieuse histoire : Friedkin en aurait fait un premier montage, plutôt anti-peine de mort et droit-de-l'hommiste ; puis il aurait changé d'avis et livré un deuxième montage (celui que j'ai vu) à l'opposé, prônant la loi du talion, pointant le risque de laisser un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2012

Killer Joe de William Friedkin - 2012

Décidément, je préfère le Friedkin de ces dernières années à celui surestimé des années 70. Killer Joe n'est pas génial, en tout cas moins que le génial Bug, mais il remporte sans problème la mise par son aspect burlesque assez bluffant. Friedkin a évolué en bien dans toutes ces années de carrière, et a fini par comprendre que teinter d'humour ses inspirations violentes ne pouvait lui être que bénéfique : il fait aujourd'hui un cinéma parfaitement effrayant justement parce qu'il s'habille d'un rire complètement dément et tordu. ... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 octobre 2012

Le Convoi de la Peur (Sorcerer) de William Friedkin - 1977

C'est sur les conseils du bon J. Waty, lecteur de ce blog, que j'ai attaqué ce Friedkin moins réputé que les petites filles vomissantes ou les flics à chapeaux habituels du gusse. C'est une bien étrange chose en effet que ce Sorcerer, remake spectacularisé du Salaire de la Peur de Clouzot, sans Montand, sans Vanel, mais avec des déluge de pluie dantesques, des gangsters, de la jungle à perte de vue et de la moiteur sur les fronts. Friedkin déplace l'action du roman de Georges Arnaud au fin fond de l'Amérique du Sud, là où quatre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 janvier 2009

Bug de William Friedkin - 2007

Pour moi qui ne mise pas grand chose sur William Friedkin, Bug est une énorme surprise : c'est le meilleur film de son auteur, et de loin, le gars prouvant enfin à 70 berges quel grand metteur en scène il aurait pu être. Tout satisfait dans Bug : délicieusement anxyogène, travaillant sur une tension tenue avec une finesse remarquable, faisant appel à une paranoia collective que Friedkin vient traquer au fond du coeur de son spectateur, il fait deux fois plus peur que la plupart des films d'horreur. L'angoisse monte très lentement,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2007

Cruising de William Friedkin - 1980

A force de fouiller, j'ai fini par tomber sur un bon film de William Friedkin. Cruising est une merveille d'audace, aussi bien dans le traitement de son sujet que dans son strict scénario, vénéneux comme c'est pas permis, d'une ambiguité larvée qui sidère au vu de son année de production. Qui, aujourd'hui, serait capable d'un tel regard sur le monde interlope des gays tendance cuir-SM, et quel star américaine aurait l'audace qu'a eue Pacino pour endosser ce personnage retors ? On ne s'étonne pas de l'aspect maudit de ce film, qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2007

L'Exorciste (The Exorcist) de William Friedkin - 1974

Je suis en train de me dire - arrêtez-moi si je me trompe : William Friedkin ne serait-il pas un des plus gros malentendus de l'histoire du cinéma, en tout cas un auteur surestimé à mort ? A force de revoir ses "classiques", je me rends compte qu'il y a bien peu à garder dans tout ça, et The Exorcist ne fait rien pour démentir cette sévère désillusion. Passons sur le fait que le film ne fait plus du tout peur, que l'âge a fait son travail, et que le résultat est beaucoup plus rigolo que vraiment dérangeant. Je reconnaîs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 août 2006

Police Fédérale Los Angeles (To live and die in LA) de William Friedkin - 1985

Vous savez ce que c'est : il y a comme ça des films qu'on a vus quand on avait 14 ans et qui vous restent en tête comme de grands films. Alors, à 35 ans, on se les repasse pour se rappeler les bons souvenirs. Et puis parfois ça marche, on sourit. Et parfois, on est attérré... Je suis attérré. To live and die in LA est d'un kitsch abominable. D'accord, ça a été tourné en 1985, période peu réputée pour sa création cinématographique, mais là, quand même, on croit rêver. Une musique inécoutable (qu'on me retrouve ce mystérieux Chung... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 juin 2006

Traqué (The Hunted) de William Friedkin - 2002

Voilà un film qu'on pourrait traiter facilement de "passable". Malheureusement, quand on se souvient de la filmographie de Friedkin (French Connection, L'Exorciste ou To Love and die in L.A.), on est en droit d'attendre un peu plus que du passable. The Hunted n'est pas inique : une nouvelle fois, Friedkin y fait montre d'un réel talent pour les scènes de corps à corps, et je ne vois qu'un John Woo pour arriver à mettre au point une scène aussi belle que la bagarre finale. J'ajoute que Friedkin continue à diriger ses acteurs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]