31 août 2019

Le Prisonnier d'Alcatraz (Birdman of Alcatraz) de John Frankenheimer - 1962

Frankenheimer se lance dans la réhabilitation de prisonnier, et s'en sort avec les honneurs et la dignité de rigueur. Le Prisonnier d'Alcatraz (à ne pas confondre avec l'évadé du même nom, et pour cause) raconte la triste vie d'un homme qui a passé 53 ans en prison sans être jamais libéré, qui plus est dans l'isolement complet : aucun contact ou presque avec les autres, une cellule minuscule, rien à faire de ses journées qu'à contempler le ciel bleu à travers les barreaux et serrer les dents. Inspiré d'une histoire vraie (le gars... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2018

L'Opération diabolique (Seconds) (1966) de John Frankenheimer

Voilà un film dont je n'avais absolument jamais entendu parler (on n'est pas des machines, putain) et qui m'a cueilli du début à la fin. S'il nous arrive parfois, sur ce blog, d'être un peu cassant (adressez toutes vos insultes à Gols, moi je suis un gars trop sensible), nous pouvons également de temps en temps nous emballer comme des midinettes à la sortie d'un concert de... (je suis plus en phase avec l'actualité, désolé). Disons tout de go que Seconds du gars Frankenheimer (cinéaste qui débarque finalement sur le blog...)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 mai 2018

Sept Jours en Mai (Seven Days in May) (1964) de John Frankenheimer

Bien prenant en effet ce film du gars John qui sent la guerre froide et les premières volontés de réchauffement : les grandes lignes de l'histoire sont plutôt simples ; suite à la signature d'un traité avec les Russes pour limiter les armes nucléaires, un général fomente en secret un coup d'état ; sa motivation est simple, le président est une lavette (pacifiste = lavette, hein) qui met en danger son pays (les Russes sont fourbes, on le sait, ils détruiront jamais une bombe). Il veut profiter de sa popularité et d'une journée-test... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]