23 janvier 2018

Meurtre par Procuration (Nightmare) (1964) de Freddie Francis

Toujours bon à prendre, les conseils de nos éminents commentateurs fous. Nightmare (le titre français est un brin trop explicite…) est un régal pour les yeux, en particulier pour les fans immodérés de noir-et-blanc aimant les "films by night d'intérieur sublimement éclairés". Freddie Francis n'est pas un manchot en terme d'images (même si ici c'est John Wilcox au poste, il est indéniablement sous bonne influence), on lui doit tout de même de petites gâteries genre Les Innocents, Elephant Man ou Dune (oui, j'assume even the last... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2010

Paranoïaque (Paranoiac) (1963) de Freddie Francis

Une production Hammer qui n'a pas pris une ride, bénéficiant d'un noir et blanc magnifiquement contrasté, d'acteurs tous plus inquiétant les autres et d'une mise en scène du père Freddie Francis qui sait calibrer ses effets. Dans la famille Ashby, je demande les parents, ah ben non, ils sont justement morts depuis onze ans dans un crash d'avion. Je demande donc le frère Tony, pas de bol celui-ci s'est suicidé - inconsolable - trois ans plus tard. Je demande donc la tante, ah, quand même, celle-ci est bien vivante et s'est occupée... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]