07 février 2012

Ragtime de Milos Forman - 1981

Ragtime en a pris un coup dans les gencives en 30 ans, et pour tout dire ce genre de produits estampillés 80's à mort a bien du mal à résister au vieillissement. Les intentions de Forman sont pourtant tout à fait louables, et son ambition aussi : le gars voudrait nous faire vibrer avec une histoire d'injustice sur fond de discrimination raciale dans l'Amérique ségrégationniste des années 1900. Un petit pianiste de jazz noir est embringué dans une historiette idiote de racisme ordinaire, il décide que c'est inacceptable, et il tombe... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2011

Valmont (1989) de Milos Forman

  Si j'avais fait part de quelques réserves sur la version de Frears, force est de reconnaître que l'adaptation de Forman via le grand Jean-Claude Carrière est encore un ton... en dessous. Produit par l'ami Claude Berri, c'est un peu Laclos chez les Télétubbies. Je gardais le souvenir d'une mise en scène légère, aérienne avec des acteurs rajeunis et moins monolithiques que dans le Frears, il y a en effet de la légèreté mais qui tire irrémédiablement vers le niais (à l'image, entre autres, des séquences interminables entre Cécile... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2011

Vol au-dessus d'un Nid de Coucou (One Flew over the Cuckoo's Nest) de Milos Forman - 1975

Un classique qui n'a pas tant vieilli que ça et qui fait encore aujourd'hui tout son effet. Les motifs de ce film sont maintenant tellement connus (le bonnet de Nicholson, la musique à la scie, le gros plan sur l'électro-choc) qu'on pourrait s'attendre à ne plus vibrer à la revoyure. Loin s'en faut : Forman a tellement réussi sa galerie de personnages, ses atmosphères et ses dialogues, que One Flew overs the Cuckoo's Nest garde tout son charme, aussi bien dans le côté violent que dans le côté comique. Je ne suis pas un grand fan de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 janvier 2011

Taking Off de Milos Forman - 1971

Le premier film américain de Forman est quelque peu oublié, et franchement c'est dommage, car il est parfaitement rigolo. Non pas que ce soit un film fondamental, reconnaissons-le, mais sur le sujet (le flower-power), c'est sûrement un des plus nuancés et des plus osés de l'époque. Formellement, c'est assez bancal, le montage se voudrait virtuose mais ne mène à rien. On suit en parallèle deux "trames" : d'un coté les auditions d'un concours de chant, défilé drolatique de donzelles qui brocarde gentiment la niaiserie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2010

Les Amours d'une Blonde (Lásky jedné plavovlásky) de Milos Forman - 1965

Peut-être pas le plus profond des films tchèques de Forman, mais sûrement le plus libéré des carcans esthétiques de l'époque, et du coup celui qu'on peut le plus rapprocher de la Nouvelle Vague. Les Amours d'une Blonde est le portrait d'une jeune fille à travers, oui, ses amours hésitantes et ses excès de sentiments. Après s'être attaqué à l'âme masculine de 20 ans dans L'As de Pique, Forman aborde avec une infinie douceur celle féminine, et touche au plus près de l'innocence teintée de danger des premiers émois amoureux. La... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2010

Au Feu les Pompiers ! (Hori Ma Panenko) de Milos Forman - 1967

Milos Forman livrait avec Au Feu les Pompiers une petite merveille de finesse, et c'est étonnant de voir comment il a pu tomber par la suite dans un tel académisme consensuel. Aussi agréable au premier qu'au deuxième degré, ce film ramassé (1h10), virulent et gaguesque est avant tout une tuerie au niveau du tempo et du sens du détail. On assiste à un bal des pompiers ringard, avec ce que ça comporte de salles polyvalentes poisseuses, de tombolas pourries et de miss Pompiers affreuses. Le portrait de la fête provinciale est hilarant :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2010

L'As de Pique (Cerný Petr) de Milos Forman - 1964

Pas très sexy, la vie du jeune Tchèque des années 60, si on en croit ce premier film de Forman. L'As de Pique est une sorte de manifeste Nouvelle Vague sans cette impression de libération des moeurs : on reste au ras du quotidien tristoune d'un jeune gars, traînant son mutisme et son manque d'entrain de petits boulots nazouilles en balloches ringards. Le regard est pourtant tendre et attachant, le jeune homme apparaissant souvent bien nigaud mais aussi bien de son temps, buté, amoureux et finalement sympatique. C'est, comme dans la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

Man on the Moon de Milos Forman - 1999

Reconnaissons d'abord à Forman un grand courage : pendant près de 2 heures, on assiste à un film sur un comique jamais drôle. Plus fort que The King of Comedy de Scorsese (qui enregistrait la dépression du sans-talent), plus fort que Broadway Danny Rose de Woody (qui présentait le talent face à la médiocrité), Andy Kaufman, personnage principal de Man on the Moon, est nul, jamais drôle, pitoyable et egocentrique, et il est filmé tel quel. Reconnaissons également à Forman une constance dans ses attirances vers les gens de "mauvais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1