10 octobre 2019

Rio Grande (1950) de John Ford

Du grand classique. Pas facile de retrouver son fils et sa femme 15 ans après (il a 15 ans et elle... euh 29). Mais derrière la façade de l'immense John Wayne se cache un coeur aussi sensible et tendre qu'un coeur de cactus. S'il tance son fils fraîchement débarqué dans son régiment, c'est pour mieux le regarder du coin de l'oeil avec une pointe d'émotion. Si les rapports avec sa femme qui ne le ménage point -15 ans après que sa propriété a brûlé sous son regard- sont quelque peu tendus, il ne peut s'empêcher d'avoir la moustache qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2019

A Gun Fightin' Gentleman de John Ford - 1919

Oui, alors là j'ai bien conscience qu'on est dans le pointu de chez rareté dans notre odyssée fordienne (qui prend un sacré coup dans la tête depuis quelques temps). Combien sommes-nous d'êtres vivants et doués de raison à avoir regardé ces bobines éparses issues d'un film en grande partie perdu, mâchouillées et rayées par le temps, à peine lisibles parfois, et qui plus est sous-titrées en néerlandais (langue que je possède assez peu) ? Ça reste mon petit snobisme à moi de me dire qu'on doit pas être plus de 300... Bon, nous voilà... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 août 2019

Du Sang dans la Prairie (Hell Bent) de John Ford - 1918

"Quand y en a plus, y en a encore", semble nous clamer le vigilant Shang, qui a déniché cette copie d'un Ford qui manquait encore dommageablement à notre odyssée. Proclamation à prendre dans tous les sens du terme, puisque ce film est un véritable bonheur de petites inventions, d'audaces et d'acrobaties, et prolonge la joie de regarder éternellement les films du sieur. Même dans ces petits westerns de série produits à la chaîne dans ses années-là, Ford parvient à trouver un ton très personnel et à expérimenter des trucs. Il réalise... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
23 avril 2019

The Last Outlaw de John Ford - 1919

Ah oui, pas facile de commenter les deux bobines qui restent de ce métrage, soit 10 minutes de film déconnectées du reste. Bon, tentons quand même en notant que le scénario global avait l'air assez intéressant : d'après ce qu'on comprend, un type revient dans une ville qu'il a jadis bien connue pour y attendre quelqu'un (une femme ? des hommes ? on imagine bien la deuxième solution, et on extrapole sur une histoire de vengeance). Ce retour aux sources est l'occasion de recroiser quelques ennemis anciens, qu'il manque de flinguer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2019

The Brat (1931) de John Ford

Eh oui, il est des films qui constituent (pour notre humble équipe) de véritables Graal. Celui-ci en fait partie. Alors oui, la copie n'est pas d'une qualité parfaite (devinez quels sont les photogrammes et quelles sont les photos de tournage : gros défi). Alors oui, ce n'est pas le chef-d’œuvre du siècle dernier. Mais il s'agit tout de même d'une agréable comédie qui donne son petit lot de satisfaction. En premier chef grâce à la présence de la pimpante Sally O'Neil : candide, naturelle, elle endosse un rôle qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2019

La Fille de Négofol (Kentucky Pride) de John Ford - 1925

Le gars Shang est tombé sur un grenier abandonné, et en rapporte pour notre plus grand bonheur quelques pures raretés fordiennes. Je sais qu'au jour du Jugement, notre Seigneur, rien que pour ça, lui réservera quelques vierges rougissantes et des flots de rhum. Commençons donc avec cette trouvaille, qui annonce une année avant le joli Shamrock Handicap. Les courses de canassons semblent effectivement bien plaire au gars Ford en ces années 20. La particularité de Kentucky Pride, c'est que son édifiante trame est racontée par le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

Vers la Mort (North of Hudson Bay) (1923) de John Ford

Ça fait toujours plaisir de tomber sur un incunable de John Ford... Généralement, il est vrai, quand on tombe sur ce genre de perle, on est salement déçu... Eh bien, ce n'est pas le cas, réjouissons-nous, avec ce merveilleux récit d'aventures, certes un brin tronqué (il ne nous en reste que 40 minutes, mais la trame principale est clairement exposée et développée), qui nous emmène dans de magnifiques paysages enneigés... L'histoire est donc celle du gars Tom Mix qui part à la recherche de son frère aux confins du pays... S'il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2014

The Growler Story (1957) de John Ford

Un ptit Ford pour commencer l'année et pour saluer le courage de l'ami Gols sur la ligne de front (all my thoughts, son...). Le film nous conte l'histoire de la fameuse (...) réplique du Commandant Gilmore à bord du sous-marin Growler : notre homme, touché de plein fouet par une rafale de ces salopiots de Japs sur le pont de son navire, ordonne à ces hommes : "Take her down" - la mort dans l'âme, ses hommes obéissent, laissant l'âme-même de leur sous-marin mourir en surface... C'est déchirant et poignant ce sens du sacrifice, quand... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

Upstream de John Ford - 1927

Un film qu'on croyait perdu et qui a ressurgi il y a peu d'un grenier hollandais, signé par notre gars Ford, c'est forcément un évènement, surtout quand notre odyssée fordienne piétine sévèrement depuis quelques temps (mais avouez qu'elle a de la gueule). On se précipite donc allègrement sur ce muet qui nous raconte la petite vie quotidienne d'une bande d'artistes sans le sou qui loge dans une pension. Entre petites dragouilles, talents qui s'étiolent, petits contrats minables et répétitions du duo de claquettes, Ford croque gentiment... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 septembre 2011

Chesty : A Tribute to a Legend (1976) de John Ford - version longue

Une petite rareté de John Ford pour conclure (quasiment : qui possède The Brat, nom de diou ?) cette odyssée : un documentaire avec John Wayne himself en commentateur qui rend un hommage enamouré au marine le plus décoré de l'univers - ses médailles ne pouvant tenir sur son uniforme (il faudrait une djellaba, au moins), elle sont dans une vitrine et rendraient jaloux disons... un Roger Federer... Le Lieutenant général Lewis Burwell "Chesty" Puller, c'est son nom, a donc participé à de multiples combats (de Haïti à la Corée en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]