23 avril 2019

The Last Outlaw de John Ford - 1919

Ah oui, pas facile de commenter les deux bobines qui restent de ce métrage, soit 10 minutes de film déconnectées du reste. Bon, tentons quand même en notant que le scénario global avait l'air assez intéressant : d'après ce qu'on comprend, un type revient dans une ville qu'il a jadis bien connue pour y attendre quelqu'un (une femme ? des hommes ? on imagine bien la deuxième solution, et on extrapole sur une histoire de vengeance). Ce retour aux sources est l'occasion de recroiser quelques ennemis anciens, qu'il manque de flinguer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2019

The Brat (1931) de John Ford

Eh oui, il est des films qui constituent (pour notre humble équipe) de véritables Graal. Celui-ci en fait partie. Alors oui, la copie n'est pas d'une qualité parfaite (devinez quels sont les photogrammes et quelles sont les photos de tournage : gros défi). Alors oui, ce n'est pas le chef-d’œuvre du siècle dernier. Mais il s'agit tout de même d'une agréable comédie qui donne son petit lot de satisfaction. En premier chef grâce à la présence de la pimpante Sally O'Neil : candide, naturelle, elle endosse un rôle qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2019

La Fille de Négofol (Kentucky Pride) de John Ford - 1925

Le gars Shang est tombé sur un grenier abandonné, et en rapporte pour notre plus grand bonheur quelques pures raretés fordiennes. Je sais qu'au jour du Jugement, notre Seigneur, rien que pour ça, lui réservera quelques vierges rougissantes et des flots de rhum. Commençons donc avec cette trouvaille, qui annonce une année avant le joli Shamrock Handicap. Les courses de canassons semblent effectivement bien plaire au gars Ford en ces années 20. La particularité de Kentucky Pride, c'est que son édifiante trame est racontée par le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

Vers la Mort (North of Hudson Bay) (1923) de John Ford

Ça fait toujours plaisir de tomber sur un incunable de John Ford... Généralement, il est vrai, quand on tombe sur ce genre de perle, on est salement déçu... Eh bien, ce n'est pas le cas, réjouissons-nous, avec ce merveilleux récit d'aventures, certes un brin tronqué (il ne nous en reste que 40 minutes, mais la trame principale est clairement exposée et développée), qui nous emmène dans de magnifiques paysages enneigés... L'histoire est donc celle du gars Tom Mix qui part à la recherche de son frère aux confins du pays... S'il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2014

The Growler Story (1957) de John Ford

Un ptit Ford pour commencer l'année et pour saluer le courage de l'ami Gols sur la ligne de front (all my thoughts, son...). Le film nous conte l'histoire de la fameuse (...) réplique du Commandant Gilmore à bord du sous-marin Growler : notre homme, touché de plein fouet par une rafale de ces salopiots de Japs sur le pont de son navire, ordonne à ces hommes : "Take her down" - la mort dans l'âme, ses hommes obéissent, laissant l'âme-même de leur sous-marin mourir en surface... C'est déchirant et poignant ce sens du sacrifice, quand... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

Upstream de John Ford - 1927

Un film qu'on croyait perdu et qui a ressurgi il y a peu d'un grenier hollandais, signé par notre gars Ford, c'est forcément un évènement, surtout quand notre odyssée fordienne piétine sévèrement depuis quelques temps (mais avouez qu'elle a de la gueule). On se précipite donc allègrement sur ce muet qui nous raconte la petite vie quotidienne d'une bande d'artistes sans le sou qui loge dans une pension. Entre petites dragouilles, talents qui s'étiolent, petits contrats minables et répétitions du duo de claquettes, Ford croque gentiment... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 septembre 2011

Chesty : A Tribute to a Legend (1976) de John Ford - version longue

Une petite rareté de John Ford pour conclure (quasiment : qui possède The Brat, nom de diou ?) cette odyssée : un documentaire avec John Wayne himself en commentateur qui rend un hommage enamouré au marine le plus décoré de l'univers - ses médailles ne pouvant tenir sur son uniforme (il faudrait une djellaba, au moins), elle sont dans une vitrine et rendraient jaloux disons... un Roger Federer... Le Lieutenant général Lewis Burwell "Chesty" Puller, c'est son nom, a donc participé à de multiples combats (de Haïti à la Corée en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2011

Le Mouchard (The Informer) (1935) de John Ford

  Gypo (tonitruant Victor Mc Laglen qui sent le whishy irlandais d'ici), rêve de se saouler la tête, rêve de partir en Amérique, rêve de pouvoir filer de l'argent à Katie qui en est réduite à faire le trottoir... L'affiche promettant 20 pounds de récompense par les Anglais pour la capture de son pote, un rebelle irlandais, commence peu à peu à l'obséder (sitôt déchirée, l'affiche lui colle aux basques, dès que Katie parle de 20 pounds il ne peut s'empêcher de faire un lien comme si on l'accusait d'ores et déjà pour ses mauvaises... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 juin 2011

Révolte à Dublin (The Plough and the Stars) (1936) de John Ford

Malgré tout l'amour et le dévouement de la belle Barbara Stanwyck (Nora Clitheroe) pour son brave mari, Preston Foster (Jack), rien ne peut empêcher ce dernier de rejoindre l'armée de résistance irlandaise contre ces moustachus d'Anglais. "A man must fight", dit-il gaillardement, "You'll do the fighting, but the weeping will be for the woman", répond-elle laconiquement. Un véritable combat, si l'on peut dire, entre l'amour et l'engagement, dont ce dernier sortira forcément vainqueur ("There's things more important than us, Nora...... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2011

Salute (1929) de John Ford

On clôt pratiquement cette odyssée avec les fonds de tiroirs, ce Salute du grand John Ford n'étant décidément point digne du maître (si on enlève les nombreuses parades et autres défilés, la séquence de danse interminable  - qui nous donne à voir, tout de même, quelques jolis minois vintage, ce qui fait toujours pas de mal dans ces œuvres "d'hommes entre eux" (cela faisait longtemps qu'on avait point ressorti la formule, j'en profite) - ou ce pathétique match de football américain où Ford mêle images d'archives et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]