30 avril 2022

Don Angelo est mort (The Don is dead) (1973) de Richard Fleischer

Très bonne idée, ça, un film sur la mafia dans les années 70... Ah oui mais merde, trop tard... Fleischer n'adopte pas le ton crépusculaire d'un Coppola, n'a pas un casting cinq étoiles (uniquement un Anthony Quinn vieillissant dans sa besace et quelques seconds rôles avec des tronches inquiétantes : Al Letierri au nom si doux mais à la tête si massive), ne bénéficie pas encore de répliques scorsesiennes... Mais, mais, il peut se reposer sur une trame suffisamment complexe pour qu'on s'amuse (de multiples trahisons entre gangs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2020

20.000 lieues sous les mers (20,000 Leagues Under the Sea) (1954) de Richard Fleischer

On referme pour un temps la trilogie hommage à Kirk Douglas avec cet autre film de Fleischer (dont il me reste à voir deux-trois perles, après, il y a quand même en fin de carrière un gros paquet de bouses) ; on serre des fesses dès le départ en réalisant qu'il s'agit d'une production Walt Disney (oops) : on a tort car, outre la production nickel de la chose (des Bahamas aux effets spéciaux, le produit est merveilleusement soigné), l'adaptation du bouquin de Jules Verne reste particulièrement sombre. En faisant le (bon) choix de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 février 2020

Les Vikings (The Vikings) (1958) de Richard Fleischer

Second hommage à l'ami Kirk (acteur et producteur) avec du beau monde pour l'encadrer : Tony Curtis en esclave intrépide, Ernest Borgnine en pater rigolard et Janet Leigh en non-amoureuse, aux manettes l'incontournable Richard Fleischer (dont on finira bien un jour par faire le tour de la filmo - Gols est un fan de Conan) et l'excellentissime Jack Cardiff à la photo : comme ma copie était sublimement rénovée, que les décors naturels sont superbes (de la Bavière à Fort la Latte en Côtes-d'Armor en passant par la Norvège et la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2019

Armored Car Robbery (1950) de Richard Fleischer

Bougrement efficace ce bon vieux film de hold-up de base avec un Richard Fleischer qui sait comment ne pas faire traîner les choses : on pense que nos quatre malfrats sont encore en repérage quand, boum, au quart d'heure de jeu, nous voilà en plein dans le feu de l'action ; l'opération est chronométrée à la seconde seulement, pas de bol, une bagnole de flics était dans les environs. Une fusillade dans la brume (belle idée que celle des masques à gaz qui n'est pas sans faire penser à The League of Gentlemen de l'ami Basil Dearden) ,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 mai 2019

Bandido Caballero (Bandido) (1956) de Richard Fleischer

Richard Fleischer emmène les légendes Mitchum et Zachary Scott dans un western, ouah, trop cool sur le papier. Et en images, cela donne quoi ? Ben, c'est vrai que c'est justement assez cool, il y a de l'aventure, de l'action, du décor naturel qui pète, deux acteurs toujours aussi suaves et charismatiques et puis... bon et puis c'est vrai que cela ne décolle jamais vraiment. On suit la chose comme tout bon western mexicain qu'on avait l'habitude de voir en couche-culotte, avec la terrible impression d'avoir déjà vu quarante fois... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2019

Le Voyage fantastique (Fantastic Voyage) (1966) de Richard Fleischer

Un petit coup de nostalgie avec ce film "fantastique" de notre enfance qui nous permit (plus ou moins scientifiquement) de découvrir les merveilles intérieures du corps humain. L'histoire est secondaire en soi (un sous-marin avec cinq hommes d'équipage est miniaturisé pour aller réparer la lésion au cerveau d'un scientifique... spécialiste de la miniaturisation - ouais, on est en plein dans la mise en abyme), l'intérêt étant plus à trouver dans le merveilleux "habillage" de la chose. C'est Fleischer qui est aux manettes et le type... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2018

Du Sang dans la Poussière (The Spikes Gang) (1974) de Richard Fleischer

Envie d'un bon vieux western de la lose, de rencontrer les pires braqueurs de banque de tous les temps ? Eh ben je vous conseille ardemment cette oeuvre de Fleisher qui ferait passer Nicolas Cage dans Sailor et Lula pour Spaggiari. Au départ, il y a ce brave Lee Marvin, la cinquantaine, déjà un peu rouge, déjà méchamment usé : trois jeunes gars le retrouvent telle une oreille coupée et sanglante dans la pampa, blessé à mort ; un casse qui a mal tourné ? Fort probable, en tout cas le Lee a morflé, est à l'agonie et en prime... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2017

Terreur aveugle (See No Evil / Blind Terror) (1971) de Richard Fleischer

Mia Farrow n'est pas à la fête dans ce petit thriller signé Fleischer qui reste avant tout une histoire de cadre et de hors-champs : Mia Farrow étant aveugle, on reste souvent scotché à son regard sans en savoir beaucoup plus qu'elle sur ce qui l'entoure. Fleischer, après avoir joué la carte insoutenable de l’attente (on présume qu’il y a des morts mais où sont-ils ?), nous fait découvrir ce qu'elle verrait si elle n'était pas aveugle. Enfin, grâce aux "palpages", aux tâtonnements, elle découvre elle-même les différents... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2017

Les Flics ne dorment pas la Nuit (The new Centurions) (1972) de Richard Fleischer

Fleischer en ce début des années 70 fait son petit film à la gloire de nos amis flics, des êtres dévoués, souvent, mal aimés, certes, mais dévoués, donc, de façon parfois aveugle ... On ne peut pas dire que ce soit vraiment un portrait à charge (seules exceptions : un flic qui n'est pas très poli avec une prostituée et un autre qui descend une victime (armée) à la place du coupable : la bavure classique qui semble faire partie du métier...), le cinéaste s'attachant surtout à montrer que nos gars ont une vie de merde pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2016

Duel dans la Boue (These Thousand Hills) de Richard Fleischer - 1959

En 1959, Fleischer invente le western sans événement, et il faudra bien une bagarre finale, il est vrai remarquable, pour justifier le titre français. A vrai dire, c'est même à peu près la seule scène vraiment valable dans ce film où le plus violent épisode consiste en un cow-boy qui dresse un cheval un peu excité. Résumons : Lat est un brave type, qui veut faire du fric, et est prêt pour ce faire à tous les boulots, dresseur de chevaux, cow-boy, chasseur de loups. Quand une prostipute aux yeux de biche (Lee Remick, très mauvaise)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]