06 juillet 2019

Armored Car Robbery (1950) de Richard Fleischer

Bougrement efficace ce bon vieux film de hold-up de base avec un Richard Fleischer qui sait comment ne pas faire traîner les choses : on pense que nos quatre malfrats sont encore en repérage quand, boum, au quart d'heure de jeu, nous voilà en plein dans le feu de l'action ; l'opération est chronométrée à la seconde seulement, pas de bol, une bagnole de flics était dans les environs. Une fusillade dans la brume (belle idée que celle des masques à gaz qui n'est pas sans faire penser à The League of Gentlemen de l'ami Basil Dearden) ,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 mai 2019

Bandido Caballero (Bandido) (1956) de Richard Fleischer

Richard Fleischer emmène les légendes Mitchum et Zachary Scott dans un western, ouah, trop cool sur le papier. Et en images, cela donne quoi ? Ben, c'est vrai que c'est justement assez cool, il y a de l'aventure, de l'action, du décor naturel qui pète, deux acteurs toujours aussi suaves et charismatiques et puis... bon et puis c'est vrai que cela ne décolle jamais vraiment. On suit la chose comme tout bon western mexicain qu'on avait l'habitude de voir en couche-culotte, avec la terrible impression d'avoir déjà vu quarante fois... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2019

Le Voyage fantastique (Fantastic Voyage) (1966) de Richard Fleischer

Un petit coup de nostalgie avec ce film "fantastique" de notre enfance qui nous permit (plus ou moins scientifiquement) de découvrir les merveilles intérieures du corps humain. L'histoire est secondaire en soi (un sous-marin avec cinq hommes d'équipage est miniaturisé pour aller réparer la lésion au cerveau d'un scientifique... spécialiste de la miniaturisation - ouais, on est en plein dans la mise en abyme), l'intérêt étant plus à trouver dans le merveilleux "habillage" de la chose. C'est Fleischer qui est aux manettes et le type... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2018

Du Sang dans la Poussière (The Spikes Gang) (1974) de Richard Fleischer

Envie d'un bon vieux western de la lose, de rencontrer les pires braqueurs de banque de tous les temps ? Eh ben je vous conseille ardemment cette oeuvre de Fleisher qui ferait passer Nicolas Cage dans Sailor et Lula pour Spaggiari. Au départ, il y a ce brave Lee Marvin, la cinquantaine, déjà un peu rouge, déjà méchamment usé : trois jeunes gars le retrouvent telle une oreille coupée et sanglante dans la pampa, blessé à mort ; un casse qui a mal tourné ? Fort probable, en tout cas le Lee a morflé, est à l'agonie et en prime... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2017

Terreur aveugle (See No Evil / Blind Terror) (1971) de Richard Fleischer

Mia Farrow n'est pas à la fête dans ce petit thriller signé Fleischer qui reste avant tout une histoire de cadre et de hors-champs : Mia Farrow étant aveugle, on reste souvent scotché à son regard sans en savoir beaucoup plus qu'elle sur ce qui l'entoure. Fleischer, après avoir joué la carte insoutenable de l’attente (on présume qu’il y a des morts mais où sont-ils ?), nous fait découvrir ce qu'elle verrait si elle n'était pas aveugle. Enfin, grâce aux "palpages", aux tâtonnements, elle découvre elle-même les différents... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2017

Les Flics ne dorment pas la Nuit (The new Centurions) (1972) de Richard Fleischer

Fleischer en ce début des années 70 fait son petit film à la gloire de nos amis flics, des êtres dévoués, souvent, mal aimés, certes, mais dévoués, donc, de façon parfois aveugle ... On ne peut pas dire que ce soit vraiment un portrait à charge (seules exceptions : un flic qui n'est pas très poli avec une prostituée et un autre qui descend une victime (armée) à la place du coupable : la bavure classique qui semble faire partie du métier...), le cinéaste s'attachant surtout à montrer que nos gars ont une vie de merde pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2016

Duel dans la Boue (These Thousand Hills) de Richard Fleischer - 1959

En 1959, Fleischer invente le western sans événement, et il faudra bien une bagarre finale, il est vrai remarquable, pour justifier le titre français. A vrai dire, c'est même à peu près la seule scène vraiment valable dans ce film où le plus violent épisode consiste en un cow-boy qui dresse un cheval un peu excité. Résumons : Lat est un brave type, qui veut faire du fric, et est prêt pour ce faire à tous les boulots, dresseur de chevaux, cow-boy, chasseur de loups. Quand une prostipute aux yeux de biche (Lee Remick, très mauvaise)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2016

Child of Divorce (1946) de Richard Fleischer

Premier film de Fleischer sur, pas de surprise, une enfant du divorce. La chtite Roberta, dans l'une des premières scènes du film assez marquantes, est avec des amies lorsqu'elle voit sa mère... embrasser un autre homme. C'est une scène pré-truffaldienne et doublement cruelle : non seulement la chtite perd un bras devant l'infidélité de sa mère mais elle perd également l'autre en devant subir les moqueries des autres enfants. C'est la soupe à la grimace à la casa. Lorsque le père revient (il est souvent en voyage), il ne tarde pas... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2015

Le Génie du Mal (Compulsion) (1959) de Richard Fleischer

Richard Fleischer n'en finira jamais de me régaler : ce Compulsion (basé sur le cas Leopold / Loeb comme La Corde du Bouddha) est un petit délice de polar : deux jeunes gens de la haute en quête du crime parfait (l'excellent Dean Stockwell, Mister Suave in Blue Velvet, et Bradford Dillman absolument parfait en jeune homme au rire carnassier), un noir et blanc magnifique, un rythme relevé, un Orson Welles - au top du générique - qui fait son apparition après 70 minutes de film et qui emplit l'écran, une plaidoirie finale écrite au... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2015

La Fille sur la Balançoire (The Girl in the red Velvet Swing) (1956) de Richard Fleischer

Joan Collins est une fille coupée en deux (Chabrol, quand tu nous tiens) entre un sugar daddy marié qu'elle aime avec son ptit coeur de poupée de porcelaine et un jeune beau richissime qui n'a d'yeux que pour elle - mais qu'elle n’aime guère. Seulement voilà, le premier, Ray Milland (49 ans au compteur mais 60 au teint), grand architecte, ne peut se résoudre à tout laisser tomber pour cette poupée de son ; quant au second, Farley Granger (un brin adipeux, la lèvre méprisante et jaloux comme une teigne), il ne peut supporter... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]