11 décembre 2007

Le Fils du Cheik (The Son of the Sheik) (1926) de George Fitzmaurice

Dernier film du Rudolph Valentino qui forme un couple chaud comme la braise avec Vilma Banky (ça s'embrassait dru à cette époque). Ils s'aiment, bien qu'il y ait une petite différence de caste (elle est danseuse, lui c'est quand même le titre - en prime, il joue aussi le rôle de son père), il pense qu'elle le trahit pour qu'on le kidnappe, il la retrouve, ils se haïssent à mort - le Cheik bêcheur comme tout avec le regard tout en colère en fumant sa clope, elle, hagarde - et pis ils comprennent qu'on les a abusés et le Cheik... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1