14 novembre 2015

Fatima de Philippe Faucon - 2015

Depuis toujours Faucon a l'air d'aimer la fameuse phrase de Truffaut : "Je ne veux pas dire, je veux montrer", et il a bien raison. C'est vrai que du coup le danger qui guette son cinéma est d'être un peu trop objectif, un peu trop sur la réserve, et c'est peut-être le principal défaut de Fatima : on aurait aimé avoir un peu plus de grain à moudre, un début de prise de position de la part du cinéaste, qui aurait pu démarrer une discussion. Tel quel, le film est d'une telle sobriété qu'il frôle l'inepte, et on constate à la fin du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2013

La Désintégration de Philippe Faucon - 2012

Une juste colère anime Philippe Faucon, et on est prêt à suivre n'importe où ce petit cinéaste précieux, qui continue son petit bonhomme de chemin sans esclandre et avec modestie. Même dans ses colères, et même si elles sont un petit peu naïves. Cette fois, et comme ça a été souvent le cas dans son cinéma, il s'intéresse aux banlieues, à toute cette frange de la population, immigrés de la première heure et deuxième ou troisième génération, qui tente tant bien que mal de s'adapter à la misère sociale, au racisme ordinaire et aux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2008

Dans la Vie de Philippe Faucon - 2008

Ne soyez pas rebutés par l'affiche genre BD ou par la bande-annonce bassement commerçante de Dans la Vie : on est bien dans un film de Faucon, très loin des clichés douteux de La Vérité si je mens. Si comédie il y a, c'est dans le sens d'un film lumineux, positif, non dans le gag ; et si choc des cultures il y a, c'est dans le finesse, non dans les gros traits faussement humanistes des productions françaises grand public. Il y avait de quoi se ramasser méchamment dans cette idée de base : une Algérienne handicapée et juive... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2007

La Trahison de Philippe Faucon - 2006

Là, on est dans la grande école du cinéma objectif, qui va de Bresson à Dumont, et dans laquelle Faucon s'est souvent illustré. La Trahison est un film absolument dénué de tout effet, alors même que sa trame pouvait entraîner sur les pistes floues de la violence. Guerre d'Algérie : un jeune lieutenant (parfait acteur, un des seuls vraiment bons, il faut le reconnnaître, ce n'est pas dans sa direction d'acteurs que ce truc convainc le plus) dirige tant bien que mal un régiment, entre moments creux, tours de garde, tortures et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]