07 mars 2015

Themroc (1973) de Claude Faraldo

On cherchait récemment des films seventies qui partaient en vrille, en voilà un qui tient le haut du panier. Un film dont les seuls dialogues consistent en hurlements, grognements, éructations ou en langage schtrimloude à moins qu'il s'agisse de frouchtimoultu ou d'un dialecte bantrouliki. On retrouve en haut de l'affiche l'immense, l'inénarrable, l'incontournable Michel Piccoli (qui mérite un Oscar à vie pour cette composition) ainsi que divers membres du Café de la Gare (Dewaere, Coluche, Miou-Miou...). L'histoire ? Franchement ?... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]