12 juillet 2020

Vij (Viy) (1967) de Konstantin Ershov & Georgiy Kropachyov

Le diable existe. Les deux cinéastes russes adaptent Gogol pour nous livrer une ancienne légende populaire où un pauvre séminariste devra se confronter durant trois nuits à l'existence du Mal ! Si les couleurs sépia et les éclairages doux des studios russes sont toujours aussi beaux, l'accent est mis ici sur les effets spéciaux, poétiques ou horrifiques. Lors de la dernière nuit, notre ami Khoma vivra résolument l'enfer et les dix dernières minutes seront un festival de créatures diaboliques et biscornues. Mais revenons au départ :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]