01 août 2011

Coeur fidèle (1923) de Jean Epstein

Ah c'est pas le genre d'histoire qui provoque la poilade à tout bout de champ : une orpheline (Marie) adoptée par des Thénardier marseillais, une pauvre gâte qui se retrouve à la colle avec un caïd violent et alcoolique pendant que son amoureux est en prison, son gamin qui est, forcément, malade, une infirme qui pète sa béquille (parfois le malheur s'acharne) et se retrouve à ramper - une séquence digne d'un Tod Browning -... et tout est l'avenant ; même dans le QG du Modem en plein mois d'août, il doit y avoir une ambiance plus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
  1