19 janvier 2011

Le Cuirassé Potemkine (Bronenosets Potyomkin) (1925) de Sergei M. Eisenstein

Il est pas mauvais ce petit Sergei, dommage qu'il n'ait pas assez de pellicule et qu'il soit obligé de nous montrer 3 fois chaque scène, mais on comprend bien quand même le message final : un pour tous, tous pour un, ah cette ère délicieuse du début du communisme... Je voudrais pas faire ma chochotte mais je suis quand même assez déçu : en dehors de la scène d'anthologie des escaliers d'Odessa (où on se rend compte que sous les balles, un cul-de-jatte, une vieille ou un landau courent aussi vite) avec ce très joli mouvement de caméra... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2008

¡ Que Viva Mexico ! (Da zdravstvuyet Meksika!) (1979) de Sergeï M. Eisenstein

Il est certes des lendemains plus difficiles que d'autres (donne vraiment mal à la tête cette bière) et j'avoue que c'est un peu avachi dans mon fauteuil que je me suis attelé à la vision de ce fameux film maudit d'Eisenstein. Finalement monté en 1979 par son pote Grigori Aleksandrov, il semblerait que ce dernier ait fait du bon boulot en se basant sur les notes et les croquis laissés par Sergeï. Après quelques gros plans sur des statues de profil avec, sur la même image, en comparaison, un vrai Mexicain pour prouver que... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2007

Ivan le Terrible (1ère et 2ème partie) (Ivan Groznyy I / Ivan Groznyy II: Boyarsky zagovor) (1944-1958) de Sergei Eisenstein

par Pas facile de se complaire d'un petit billet d'humeur devant cette oeuvre cinématographique écrasante aux multiples facettes, aux multiples lectures, aux images (et à la musique) saturées de références et de signifiants. Un peu d'humilité donc de ma part (po le choix) et de compassion de la vôtre, merci. La première partie nous fait part de l'accession au pouvoir de cet Ivan, couvert de piécettes d'or, sous le regard intrigué d'intriguants qui n'auront de cesse de vouloir lui donner la monnaie de sa pièce. Une galerie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2007

Octobre (Oktyabr) (1928) de Sergeï M. Eisenstein et Grigori Aleksandrov

Beaucoup moins impressionné par ce film d'Eisenstein que par la plupart de ses oeuvres: certes, c'est monté à la mitraillette avec un plan différent toutes les cinq secondes, certes les séquences de foule - notamment la scène de panique générale au début du film - sont remarquables de cinégénie, certes historiquement il semble vouloir retracer précisément les dernières heures avant l'attaque finale (le 12 ème bataillon est avec nous, ouais!, le bataillon des femmes de la Mort (un syndicat routier féministe) se range à nos côtés,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2006

La Grêve (Strachka) (1925) de Sergei M. Eisenstein

Que ce soit en patinage artistique ou en montage, franchement, que ferait-on sans les Russes? Sur une musique moderne (1988 - the Balloy Orchestra)  relativement au taquet (un ptit soupçon de Moroder peut-être sur un air ou deux, mais cela reste tout de même bien supérieur), ce film défile dans un tourbillon d'images et de surimpressions qui ont fait la marque d'Eisenstein (je dis ça parce que ça fait bien surtout). Plusieurs moments d'anthologie, notamment dans la première et la sixième partie qui vont tambour battant: il y... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2006

Alexandre Nevski (1938) (Aleksandr Nevskiy) de Sergei M. Eisenstein et Dmitri Vasilyev

764 ans avant d'organiser la coupe du monde les Allemands déferlaient sur la Russie. Au début on se dit que les Russes ne devaient pas être des gens bien intéressants car la plupart d'entre eux ont la même coupe de cheveux que Philippe Sollers. Mais on finit par passer outre cette réserve toute personnelle lorsque les Teutons débarquent avec leur poubelle en fer sur la tête. Ils ont pas l'air commode du tout, et la preuve, ils jettent même les enfants russes dans des bûchers ce qui n'est pas très sport. Heureusement les Russes ont un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


  1