09 octobre 2019

La Nuit de la Saint-Jean (Valborgsmässoafton) (1935) de Gustaf Edgren

Ah, ce qu'on ne ferait pas parfois, pour apercevoir quelques minutes seulement le sourire d'Ingrid Bergman encore au sommet de sa jeunesse... Le film n'a rien de franchement honteux en soi (un drame romantique si on veut, un amour contrarié classique en d'autres termes) même s'il faut bien reconnaître que la gâte Ingrid n'a pas beaucoup de bol dans ce mélo un peu mortel. Imaginez la chose : vous aimez votre boss (marié) et décidez de quitter votre job pour ne pas tomber dans les embrouilles : normal, dirais-je, et c'est l'option... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]