14 juin 2021

Putney Swope (1969) de Robert Downey Sr.

Décidément l'humour à l'arrache de l'ami Downey Sr. me passe un peu à travers même s'il faut reconnaître au gars, dans ce film hautement indépendant, toutes les audaces. Après la mort inattendue du président de cette boîte de publicité, Putney Swope (le seul black du board) est élu (de façon tout aussi inattendue : comme il était interdit de voter pour soi-même, tout le monde a voté pour celui qui avait le moins de chance d'être élu). Il prend rapidement les commandes de la boîte, mettant en place ses brothers et coupant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2021

Chafed Elbows (1966) de Robert Downey Sr.

Décidément pas vraiment fan du travail du father Downey comme réalisateur... On est une nouvelle fois dans la satire, l'ami Robert ne décidant de ne rien prendre au sérieux en ce bas-monde, ce qui est certes tout à son honneur : quand le père de  Dinsmore (le héros) n'est pas là, ce dernier couche avec sa mère et si celle-ci ne tombe pas enceinte, c'est bien parce qu'elle ne prend pas la pilule, oho... Tout est du même acabit durant une heure de temps, une heure où le gars Bob fait feu de tout bois : le frère de Walter... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2021

Babo 73 (1964) de Robert Downey Sr.

Ah, on a beau aimer la satire sous toutes ses formes, il faut bien reconnaître que cette première œuvre de Robert Downey Sr. (heureusement courte) nous a accablés... Un montage épileptique, des acteurs qui s'agitent dans tous les sens et lancent des dialogues sans queue ni tête, une absence totale de scénario : c'est le grand foutoir dans cette toute petite chose bâclée qui montre un président fraîchement élu (Taylor Mead, l'acteur fétiche d'Andy Warhol, tout mou et nasillard) conseillé par des bras cassés ; il est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2021

No More Excuses (1968) de Robert Downey Sr. & Robert Soukis

Robert Downey Sr. fait un peu feu de tout bois dans cette petite œuvre sans prétention où, en fil rouge, il interroge les jeunes gens qui fréquentent les bars de New York dans l'optique de faire des rencontres et, of course, de get laid. Une bonne vieille partie de cet métrage prend des allures de doc, un doc qui nous montre une jeunesse rayonnante, enthousiaste (ce qui tranche avec celle de ces jours sombres de toute évidence...), pas bégueule : chacun sait parfaitement pourquoi il est là et quels sont les objectifs de chacun en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2018

Moment to Moment / Two Tons of Turquoise to Taos Tonight (1975) de Robert Downey Sr.

Voilà ce qu'on est en droit d'appeler un pur film expérimental... Du genre où on ne comprend absolument rien ? Ouais, du genre, sachant que là, en plus de pédaler dans la semoule face à ce bout à bout de séquences disparates, on ne ressent pas vraiment, comment dire, d'émotion. Quant à l'aspect esthétique général, on ne peut le qualifier de particulièrement poétique.. Non, non, je ne suis pas dur. Le propre de ce film de Robert Downey Sr. est d'être volontairement décousu ; on saute (d'où le premier titre donné à ce film… avant un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]