11 avril 2014

De Minuit à l’Aube (Between Midnight and Dawn) (1950) de Gordon Douglas

Bonne petite surprise que ce noir pêchu de Gordon Douglas : d'un côté, deux potes policiers qui s'estiment (Edmond O'Brien, Monsieur flic, et Mark Stevens, jeunot plus rigolo) et une donzelle jolie comme un coeur (Gale Storm, would you marry me ?), de l'autre un petit truand rital (Gale Robbins as Terry Romaine (...)), un nerveux de la gâchette acoquiné avec une charmante chanteuse de charme. Jules et Jim vs Tirez sur le ravioli en quelque sorte ? Mouais c'est un peu tiré par les cheveux. N'empêche qu'on assiste à la fois à des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2013

Le Détective (The Detective) (1968) de Gordon Douglas

J'avais un peu chambré l'ami Douglas et je me devais donc d'attaquer ses réalisations post fifties sous l'oeil averti de notre redoutable duo de commentateurs... So, Sinatra is the detective : un type ultra droit dans ses bottes et dont le travail est un véritable sacerdoce ; efficace, incorruptible, jusqu'au-boutiste, le type jouit également d'une morale plutôt remarquable (surtout "pour son époque" quand on voit la connerie de bon nombre de ses semblables) : alors même que certains de ses collègues traitent à tout va les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2013

Des Monstres attaquent la Ville (Them !) (1954) de Gordon Douglas

Voilà un bon vieux titre qui n’aurait pas dépareillé dans une bonne vieille Dernière Séance spéciale S.F. Si le titre français peut faire un peu cheap, le titre original est beaucoup plus sobre et effrayant. La première demi-heure du film tient d’ailleurs toutes ses promesses dans l’angoisse : une petite fille errante dans le désert avec sa poupée au crâne brisé, des parents aux abonnés absents, une caravane qui a comme implosé de l’intérieur (le gaz ?), un magasin totalement éventré, un cadavre démantibulé… Les policiers... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 septembre 2013

I was a Communist for the FBI (1951) de Gordon Douglas

On sent dès le titre que ce film sera un brin partial. Il ne l'est pas qu'un brin. Frank Lovejoy as Matt Cvetic (le gars stoïque, froid, qui doit cacher son jeu - double sens...) infiltre ces gros enfoirés de coco qui sont en terre américaine. Double mission, pour ne pas dire triple, pour le gars : se faire passer auprès de sa famille pour un rouge, ce qui provoque haine et mépris de ses frères comme de son fils - il faut se sacrifier pour sa patrie, même si c'est parfois usant ; faire des rapports sur ces rouges qui n'ont en fait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 décembre 2011

Le Fauve en Liberté (Kiss tomorrow Goodbye) (1950) de Gordon Douglas

Cela faisait un bail que je n'avais pas recroisé la route de cet homme plus hargneux qu'un ptit Pimousse, plus ambitieux que Patrick Besson, plus séducteur qu'Alain Delon cinquante ans plus tôt (minimum) : James Cagney est absolument pleine bourre dans ce film noir, qu'il s'agisse de s'échapper d'une prison en évitant les balles, de faire des casses ou de monter des plans bougrement tordus (faire chanter un inspecteur véreux ou détrousser le roi des paris protégé par la Police en s'habillant... en flic), de séduire le casting... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1