28 janvier 2013

Laurence anyways (2012) de Xavier Dolan

J’ai tué ma mère m’avait coupé une patte, Les Amours imaginaires m’avait laissé un peu mitigé (trop de tics, de références systématiques) et j’ose avouer que j’abordais les 2h45 de ce troisième opus du jeune Cânâdien un peu à reculons. Je peux le dire maintenant : j’avais bien tort. Certes, j’aurais dû savoir que la présence toujours lumineuse du gars Melvil Poupaud est toujours salvatrice. Mais là, alors là, il rentre dans ce rôle avec une telle justesse, une telle facilité, que ouahhhhh ! - peu d’hommes maquillés en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
15 novembre 2010

Les Amours imaginaires (2010) de Xavier Dolan

Malgré toute la sympathie que j'ai pour le jeune canadien scénariste, réalisateur, acteur et... costumier, difficile de ne pas être déçu par ce second opus où Dolan tombe un peu dans la facilité en nous servant des séquences de ralenti à l'envi (soit toutes les dix minutes), balance de la zique trois scènes sur quatre et abuse outrageusement des gélatines - Wong Kar Wei est malheureusement déjà passé par là, en d'autres temps. Quand bien même il s'agit de raconter l'histoire de deux personnages qui fantasment leur vie amoureuse et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2009

J'ai tué ma Mère (2009) de Xavier Dolan

Bon, faut reconnaître que le gars Xavier Dolan, du haut de ses dix-neuf ans, fait péter un petit coup de fraîcheur cinématographique qui fait toujours du bien là où ça passe. Même si on ne peut s'empêcher de penser dès le départ au coloré Tarnation de Caouette - jeune ado, homo, adepte de vidéo qui éructe sa colère -, rapidement on se rend bien compte qu'il s'agit du jour et la nuit, visuellement parlant - les cadres de Dolan sont bien sages et bien propres - mais aussi dans tout le côté véritable "écorché vif" : même si... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1