21 mars 2006

Léo en jouant "dans la compagnie des hommes" (2003) d'Arnaud Despléchin

Dans cette tragédie shakespearienne (puisque l'on peut se noyer dans les yeux d'Ophélie Mouglalis), où le besoin du pouvoir éclate dans la confrontation entre le fils adoptif (énergique Sami Bouajila) et le père (péchu Jean-Paul Roussillon), on a droit à toutes les passes d'armes, trahison, secrets, mensonges, envie, désespoir. L'une des forces de Despléchin c'est de savoir marier aisément la version ciné aux répétitions théâtrales, ces dernières devenant de plus en plus présentes à mesure que le film avance: comme si tout décorum... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]