29 juin 2012

Journal de France de Raymond Depardon et Claudine Nougaret - 2012

Récréation très agréable au milieu des grands films du compère Depardon, Journal de France prend des airs de bilan officiel tout en restant un exemple de film en liberté. C'est deux films en un, en fait : d'un côté, le gars qui sillonne les petites routes de France avec son appareil photo pour retrouver une certaine simplicité et une certaine solitude : de l'autre, sa compagne qui sort des cartons les chutes des films de Depardon, et dresse un catalogue des différents travaux du sieur au cours de sa carrière. Les deux parties ont... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 janvier 2010

Afriques : Comment ça va avec la douleur ? de Raymond Depardon - 1996

Afriques : Comment ça va avec la douleur ?, c'est Profils Paysans sans les paysans. Même technique de filmage, même approche à petits pas du sujet, et au final même sentiment poignant d'assister à un monde qui disparaît loin des yeux de l'occident. Ce n'est pas la première fois que Depardon part en Afrique ; mais c'est la première fois qu'il décide de l'aborder ainsi, par le "temps perdu" pour ainsi dire : il décide de se promener, et de saisir au vol des images, toutes les images, afin de dresser un état des lieux des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2009

La Captive du Désert de Raymond Depardon - 1990

Depardon est décidément bien moins à l'aise dans le domaine du "film scénarisé" que dans celui du documentaire, ce que vient confirmer, après Empty Quarter et Un Homme sans l'Occident, ce film assez chiant. Pourtant, des trois, c'est encore celui-ci le plus intéressant, peut-être parce que la trame ne vient jamais s'imposer avec trop de force devant le simple enregistrement des choses, et qu'il garde ainsi un aspect documentaire dominant. On ne peut que saluer l'audace du dispositif : La Captive du Désert est privé de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2009

Profils Paysans, chapitre 3 : La Vie Moderne de Raymond Depardon - 2008

Alors là, les enfants, on va faire simple : on est dans le chef-d'oeuvre. La Vie Moderne est le plus beau film de Depardon, et connaissant la filmographie sans faille du maître, vous pouvez considérer ça comme une déclaration d'amour. Pour la 3ème fois, le gars reprend sa voiture et retourne rendre visite à ces vieux paysans du trou du cul de la France. Même intro, travelling avant sur fond de Requiem de Fauré, mais cette fois, la caméra est forcée de s'arrêter devant le troupeau de moutons qui traverse la route. Le ton est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2009

Numéros Zéro de Raymond Depardon - 1977

En plein dans son style "je prends sur le vif et advienne que pourra", Raymond Depardon s'imisce dans ce film au sein de la rédaction du Matin de Paris, journal qui doit voir le jour sous la direction de quelques intellectuels de gauche. Discussions sur la mise en page, choix des sujets, problèmes de publicité, difficulté à tenir compte de l'évènement en direct, réflexions sur le style d'écriture à adopter, rien n'est laissé dans l'ombre. Au milieu de cette énergie étouffante, au sein de cette collectivité au travail, le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2009

Paroles d'Appelés (Sida Propos) de Raymond Depardon - 1995

Paroles d'Appelés est à ma connaissance le seul exemple de documentaire raté de la part de Depardon. Gêné par la commande du ministère de la santé sans doute, ne trouvant pas sa véritable place par rapport à ses témoins, pressé visiblement par le temps et ayant du coup mal préparé son coup, Depardon échoue pour cette fois à faire émerger une parole vraiment sincère et non-formatée. Il faut dire que le principe est un peu biaisé d'entrée de jeu : défilent devant la caméra une vingtaine de jeunes appelés sensés livrer leurs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 juin 2009

Muriel Leferle de Raymond Depardon - 1994

"En diffusant l'intégralité des auditions de Muriel, sans couper, j'ai voulu montrer que la force des images peut venir des gens que l'on filme, tout simplement..." On reconnaît bien notre bon Raymond là, qui livre effectivement avec Muriel Leferle son film le plus brut. On avait été interloqué déjà, dans Délits Flagrants, par cette jeune paumée aux prises avec la justice : Depardon décide de montrer l'intégralité de ses auditions, en 4 plans simples (au sein desquels il y a de très légères variations de recadrages, mais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2009

Paris de Raymond Depardon - 1997

Complètement hypnotisé par ce film magnifique, d'une rigueur et d'une simplicité totales, mais qui résume à lui seul tout le cinéma, rien de moins. Profondément dépressif, Paris est un portrait à la verticale des gens, de tous les gens, de ceux qu'on croise dans une gare ou dans un bistrot, de ceux qui font la texture de la vie sans qu'on s'y arrête. Depardon s'y arrête, lui, et même longuement, dans une sorte d'appel désespéré à moins de solitude, à plus d'intimité. "C'est dur d'aimer la solitude, mais de ne pas pouvoir être... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Empty Quarter : Une Femme en Afrique de Raymond Depardon - 1985

Décidément, si Depardon est un génie du documentaire, il laisse plus de doutes quand il s'attaque à la fiction. Avant le pénible Un Homme sans l'Occident, le voilà qui s'essaye déjà à ce curieux mélange entre les prises de vue directes qui ont fait sa gloire et un scénario écrit. Mal lui en prend : Empty Quarter est très raté, malgré l'intérêt du projet. Oui, parce que sur le papier c'est assez intrigant : Depardon tente de plaquer sur la fiction cette "non-intervention" qui a fait le sel de ses documentaires. Qu'est-ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2008

Les Années Déclic de Raymond Depardon - 1983

Bien joli film de Depardon, qui aide à comprendre sa filmographie ainsi que son monde intérieur. Scruté en plan fixe par une caméra qui le prend en gros plan, éclairé à la rude par un seul projecteur qui donne une impression de prise d'otage, il revient sur ses premières années de professionnalisme, lorsque, à 15 ans, il quitte la ferme familiale pour tenter sa chance à Paname en tant que reporter. Clichés de starlettes ou de politiques, reportages au Tchad ou au Biafra, premiers essais cinématographiques au Vénézuela, il raconte... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


  1  2    Fin »