01 juin 2017

La seconde Mort d'Harold Pelham (The Man Who Haunted Himself) (1970) de Basil Dearden

Petit hommage à Roger Moore avant de se pencher sur une œuvre avec Jean-Marc Thibault (il faut bien rire, parfois). Rien de mieux que cette petite trouvaille de l'ami Dearden qui tente de jouer subtilement sur la thématique des sosies. Roger Moore incarne un type très classe, puritain pur et dur (consciencieux dans son travail, moins au lit...), qui, à la suite d'un grave accident de bagnole, commence à se poser d'étranges questions, à se fissurer. En cause, le fait que plusieurs personnages de son entourage l'ait vu là où il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2017

La Lampe bleue / Police sans Armes (The blue Lamp) (1950) de Basil Dearden

Toujours un vrai plaisir de retrouver notre gars Dearden pour un polar des plus réalistes (avec pour la première fois la collaboration de la police et la possibilité de tourner dans le "nouveau Scotland yard", c'est pas rien), un peu dans la veine des films noirs américains montrant avec précisions le quotidien des policiers - mais avec toujours en plus le souci de montrer le "background" social pour ne pas dire sociétal. Au tout début des fifties, qui fout le bordel dans les rues de Londres ? Ce ne sont point les gens du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2013

A Place to go (1963) de Basil Dearden

Toujours un plaisir de retrouver le Basil qui nous emmène cette fois-ci dans le London des sixties, à Bethnal Green précisément. Quartier en pleine mutation où des HLM plus clean et sans âme vont remplacer les vieux logements ouvriers… Notre héros est un jeune blondinet qui chante dans les pubs, bosse dans l’usine de cigarettes du coin et rêve de « partir ailleurs » ; il vit encore chez ses parents auprès de son beauf et de sa sœur qui vient de pondre, son père venant quant à lui de perdre son taff en tant que docker…... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2012

They came to a City (1944) de Basil Dearden

Basil Dearden fait partie des réalisateurs anglais qui me bottent (j'ai peur d'avoir à les compter sur les doigts d'une seule main...) mais disons le franchement ce They came to a City est affreusement raté. L'idée de départ est pourtant plutôt bonne (neuf personnages issus de classes sociales différentes se retrouvent soudainement out of this world - ambiance huis-clos sartrien under the sky ; ils ont la possibilité de visiter une ville (qu'on ne verra point) où les hommes ne travaillent pas pour des machines mais les machines pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2011

Hold-up à Londres (The League of Gentlemen) (1960) de Basil Dearden

Après trois excellentes surprises (Sapphire, All Night long, Victim), je me faisais une joie de découvrir l'une des oeuvres les plus "célèbres" (c'est forcément relatif) de Basil Dearden ; eh ben voilà, c'est toujours quand on place la barre trop haut qu'on finit par être un poil déçu. Attention, The League of Gentleman, genre de Ocean 11 (ou plutôt Ocean 8) british in the late fifties, demeure tout à fait enjoyable à regarder. Mais par rapport à mon "excitation" du départ, c'est finalement un peu maigre... Pourtant le film... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2011

La Victime (Victim) (1961) de Basil Dearden

Il y décidément quelques perles dans l'oeuvre de Dearden et ce Victime en fait partie. Après s'être attaqué au racisme dans Sapphire, Dearden traite dans cette oeuvre de l'homosexualité, qui, faut le rappeler, était passible d'emprisonnement en Angleterre jusqu'à sa dépénalisation en 67... Comme le dit l'un des personnages du film, cette loi représentait alors une véritable "charte du maître-chanteur", grand sujet justement de cette production. Dearden ouvre son film en nous faisant découvrir un jeune homme cherchant à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2011

Tout au Long de la Nuit (All Night long) (1962) de Basil Dearden

Voilà une version jazzy d'Othello qui swingue son London sa mère. Grande idée de l'incontournable collection Criterion de rééditer les films de Dearden qui nous montrent (il faut bien reconnaître qu'avec l'ami Gols, c'est pas vraiment notre cup of tea, generally speaking) que le cinéma anglais possède de vrais trésors cachés. Sans être un grand connaisseur de jazz (mon entourage acquiesce), la présence au générique de quelques grands noms du jazz s'avère dès le départ alléchante (Charles Mingus, Dave Brubeck, Ray Dempsey, j'en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2011

Opération Scotland Yard (Sapphire) (1959) de Basil Dearden

Basil Dearden nous fait suivre une enquête criminelle dans le Londres de la fin des années 50 alors que les Anglais accueillent avec respect et déférence les Blacks du Commonwealth. Euh, en fait non. Ben ouais, c'est un petit monde où les préjugés vont bon train, de l'homme de la rue aux policiers en passant par des proprios de chambre à louer. On croisera au cours de l'enquête une bonne vingtaine d'individus et s'il y en a, allez, trois qui ne font pas preuve de racisme, c'est bien le bout du monde. A po dû être super populaire,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]