31 août 2015

Le Trésor du Guatémala (Treasure of the golden Condor) (1953) de Delmer Daves

Remake de Son of Fury avec la divine Tierney, ce film d'aventures vieille école (m'est avis que mieux vaut le découvrir à 12 ans... il y a 30 ans) de notre ami Daves patine un peu dans la semoule. Après 30 minutes de longuette exposition, Jean-Paul (mon père incarné par Cornel Wilde) décide de fuir la France, sous la pression de son enfoiré d'oncle : ce dernier l'a non seulement spolié de tous ses titres de noblesse mais il voit surtout d'un sale oeil le fait qu'il fricote avec sa fille - sans commentaire. Jean-Paul part donc au... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:28 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

28 février 2015

L’extravagant M. Phillips (A Kiss in the Dark) (1949) de Delmer Daves

Delmer Daves est doué pour les westerns, les films noirs, les films de guerre, les grandes histoires d’amour dramatiques… moins pour les comédies romantiques. C’est tout du moins ce que laisse à pense ce très mignon A Kiss in the Dark à la trame aussi mince qu’une partition de Clayderman sur papier bible. Jugé du peu : un grand pianiste obsédé par son art (David Niven, en roule libre, sans forcer son talent…) devient propriétaire presque malgré lui (son manager gère généralement tout) d’une grande bâtisse. Suite à un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 octobre 2014

La Bataille de la Villa Fiorita (The Battle of the Villa Fiorita) (1965) de Delmer Daves

Ultime oeuvre du gars Delmer qui prouve qu'il en avait encore sous la semelle en fin de carrière. Certes, le début du film nous fait un peu craindre le pire : une femme entre deux âges comme on dit poliment (Maureen O'Hara) vit dans une grandiose résidence en Angleterre et quitte son mari et ses enfants pour suivre un pianiste italien (Rossano Brazzi, ma) dans une somptueuse résidence en Italie. La musique inspirée de Mischa Spoliansky est romantique à mort et l'on a bien peur d'assister pendant deux heures à un film terriblement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2014

Les Diables au Soleil (Kings go forth) (1958) de Delmer Daves

C'est un bien sympathique film que ce petit opus davesien qui se passe during the WWII in the French Riviera. Un casting de beaux gosses, Sinatra, Tony Curtis, une donzelle dans tout l'éclat de ses vingt printemps, Nathalie Wood, a real French touch (dès le générique, on reconnaît les magnifiques poteaux électriques frenchy qui ont fait notre gloire dans le monde entier : c'est en effet tourné "on location" à Nice et à Villefranche-sur-mer - avec de vrais Français qui parle un vrai français), une musique d'Elmer Bernstein... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 septembre 2014

La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Mountain) (1963) de Delmer Daves

Un bon vieux film “familial” (dans le bon sens du terme, pas de niaiserie à la Disney) de notre ami Daves qui nous emmène au Wyoming dans le bien nommé parc de grand Téton. Chez les Spencer, on est neuf de génération en génération et l’on suit les hauts et les bas du bon vieux Henry Fonda et de sa femme Maureen O’Hara : Henry et ses huit frères - toujours prêts à lui filer un coup de main pour construire une baraque -, Henry et ses neuf enfants qui grandiront sainement dans cette vallée et qui, peut-être un jour,  finiront... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2014

Les Gladiateurs (Demetrius and the Gladiators) (1954) de Delmer Daves

Shangols est pauvre en péplum mais tente tout de même de temps en temps d'aller faire un tour dans ce monde de marbre en carton-pâte, dans ce monde où l'on crucifie à tour de bras, dans ce monde où l'homme porte des mini-jupettes, dans ce monde où l'on ne peut faire l'amour sans que vingt-cinq donzelles super bien gaulées viennent vous danser autour. Nous voilà au temps de Caligula, un type qui malgré de nombreux écarts et quelques décisions controversées, fut longtemps plus populaire que Hollande. Espérons que celui-ci connaisse... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


15 septembre 2014

L'Aigle solitaire (Drum Beat) (1954) de Delmer Daves

Charles Bronson as Captain Jack is a bad Modoc Jean Dujardin as Manok is a good Modoc Drum Beat n’est peut-être pas, il est vrai, l’un des grands westerns de Daves ; il semblerait que le gars ait privilégié le « concept », la signification, le rôle de chacun des personnages, plutôt que les relations entre eux. Je m’explique. Daves nous dit grosso modo : chez les Indiens, les fameux Modocs, il y a ceux en quête de paix, les bons (à leur tête, deux frères et sœurs), et ceux qui sont assoiffés de sang - les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2014

Destination Tokyo (1943) de Delmer Daves

Premier film de Daves qui doit se faire la main avec un bon vieux film de propagande mais qui s'en sort, déjà, avec les honneurs. Après une scène d'ouverture avec une caméra aérienne des plus virevoltantes - petite visite des bureaux du Gouvernement toute en souplesse -, il est clair, qu'une fois dans un sous-marin (oui, c'est un film de sous-marins), les possibilités d'avoir une caméra ultra-mobile sont plus limitées.  Reste, alors, à compter sur les acteurs, et Daves dispose d'une belle brochette (certains devenant ensuite... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2014

La Route des Ténèbres (Pride of the Marines) (1945) de Delmer Daves

Dans la lignée de The very Thought of you (on retrouve d'ailleurs la sublime Eleanor Parker et le trublion Dane Clark), un terrible film romantique sur fond de seconde guerre mondiale. Le film se découpe en quatre parties de 30 minutes comme un bon vieux gâteau en forme de pendule de deux heures (ce sont surement les vapeurs d'ylang-ylang qui ont fini par me monter à la tête) : la rencontre Parker / Garfield (John, pas le truc jaune) ; Garfield sur le front ; la convalescence ; le retour back home. C'est classique comme du Mozart... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2014

The very Thought of you (1944) de Delmer Daves

Dès son second opus, Delmer Daves nous conte une bien belle romance qui nous laisse avec tout plein de petits éclats de larme dans les yeux. L'histoire est simple comme bonjour : après deux années passées en Alaska (attaqué également par ces salopiots de japs), deux militaires viennent passer leur permission à Pasadena. Une poignée de jours de repos et donc l'occasion pour nos deux sympathiques gars de traquer la gorette. Seulement voilà, parfois tu traques et tu tombes tout bêtement sur l'amour de ta vie... Pas simple, malgré tout,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]