18 décembre 2015

L’Oiseau de Paradis (Bird of Paradise) (1951) de Delmer Daves

Daves nous emmène en Polynésie (ou tout du moins à Hawaï...) pour nous livrer, dans un très joli technicolor des fifties, une vision paradisiaque et... infernale de ces îles lointaines : oui, il y a encore des oiseaux au paradis, oui la vie en communauté est super peace and love mais il y a aussi ces coutumes et ces tabous à la con qui peuvent être aussi rigolos que méchamment lourds. Le petit Frenchy Louis Jourdan (qui nous a quittés cette année, paix à son âme) va en faire les frais. Accompagné de son pote autochtone BHL (Jeff... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

L’Or du Hollandais (The Badlanders) (1958) de Delmer Daves

Vraie déception à la découverte de ce Badlanders relativement bad et banal pour un Daves. Alan Ladd et Ernest Borgnine, deux anciens prisonniers piégés par des hommes de leur propre ville, vont faire équipe alors qu'ils n'ont, à l‘origine, pas vraiment d'affinités... Le coup de leur vie : faire péter une mine où un filon d'or n'a pas été exploité et revendre les gravats dorés... Ok, super. En route, ils vont chacun croiser une donzelle (la bien jolie Claire Kelly pour Alan, une jeune femme au faciès et au caractère un peu mou :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2015

Horizons en Flammes (Task Force) (1949) de Delmer Daves

Un Daves post-war qui sacrifie pratiquement toute ligne narrative intéressante pour faire la part belle aux images d'archive (en noir et blanc puis en couleur !... On arrête pas le progrès, quitte à sacrifier tout principe de fiction et l'unité de ton). On pourrait résumer l'histoire en deux mots et des bananes : 1) Cooper file le parfait amour avec Jane Wyatt (qui suit son gars de la marine everywhere) et on le comprend, elle a le sourire d'un angelot sans ailes 2) Cooper a toujours eu dix ans d'avance sur son temps, craignant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2015

Youngblood Hawke (1964) de Delmer Daves

Youngblood Hawke fait partie de cette dernière série de films de Daves adaptés de romans populaires : ni complétement raté, ni franchement réussi et surtout un peu longuet. L'histoire en soi n'est pas inintéressante : un ptit gars du Kentucky (James Franciscus, un croisement entre Richard Chamberlain et Robert Redford : un type souriant mais un peu terne) monte sur New York suite à la publication de son premier roman ; les portes des people s'ouvrent à lui et il tombe dans les bras de la première femme mariée influente... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 août 2015

Le Trésor du Guatémala (Treasure of the golden Condor) (1953) de Delmer Daves

Remake de Son of Fury avec la divine Tierney, ce film d'aventures vieille école (m'est avis que mieux vaut le découvrir à 12 ans... il y a 30 ans) de notre ami Daves patine un peu dans la semoule. Après 30 minutes de longuette exposition, Jean-Paul (mon père incarné par Cornel Wilde) décide de fuir la France, sous la pression de son enfoiré d'oncle : ce dernier l'a non seulement spolié de tous ses titres de noblesse mais il voit surtout d'un sale oeil le fait qu'il fricote avec sa fille - sans commentaire. Jean-Paul part donc au... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:28 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
28 février 2015

L’extravagant M. Phillips (A Kiss in the Dark) (1949) de Delmer Daves

Delmer Daves est doué pour les westerns, les films noirs, les films de guerre, les grandes histoires d’amour dramatiques… moins pour les comédies romantiques. C’est tout du moins ce que laisse à pense ce très mignon A Kiss in the Dark à la trame aussi mince qu’une partition de Clayderman sur papier bible. Jugé du peu : un grand pianiste obsédé par son art (David Niven, en roule libre, sans forcer son talent…) devient propriétaire presque malgré lui (son manager gère généralement tout) d’une grande bâtisse. Suite à un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 octobre 2014

La Bataille de la Villa Fiorita (The Battle of the Villa Fiorita) (1965) de Delmer Daves

Ultime oeuvre du gars Delmer qui prouve qu'il en avait encore sous la semelle en fin de carrière. Certes, le début du film nous fait un peu craindre le pire : une femme entre deux âges comme on dit poliment (Maureen O'Hara) vit dans une grandiose résidence en Angleterre et quitte son mari et ses enfants pour suivre un pianiste italien (Rossano Brazzi, ma) dans une somptueuse résidence en Italie. La musique inspirée de Mischa Spoliansky est romantique à mort et l'on a bien peur d'assister pendant deux heures à un film terriblement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2014

Les Diables au Soleil (Kings go forth) (1958) de Delmer Daves

C'est un bien sympathique film que ce petit opus davesien qui se passe during the WWII in the French Riviera. Un casting de beaux gosses, Sinatra, Tony Curtis, une donzelle dans tout l'éclat de ses vingt printemps, Nathalie Wood, a real French touch (dès le générique, on reconnaît les magnifiques poteaux électriques frenchy qui ont fait notre gloire dans le monde entier : c'est en effet tourné "on location" à Nice et à Villefranche-sur-mer - avec de vrais Français qui parle un vrai français), une musique d'Elmer Bernstein... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 septembre 2014

La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Mountain) (1963) de Delmer Daves

Un bon vieux film “familial” (dans le bon sens du terme, pas de niaiserie à la Disney) de notre ami Daves qui nous emmène au Wyoming dans le bien nommé parc de grand Téton. Chez les Spencer, on est neuf de génération en génération et l’on suit les hauts et les bas du bon vieux Henry Fonda et de sa femme Maureen O’Hara : Henry et ses huit frères - toujours prêts à lui filer un coup de main pour construire une baraque -, Henry et ses neuf enfants qui grandiront sainement dans cette vallée et qui, peut-être un jour,  finiront... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2014

Les Gladiateurs (Demetrius and the Gladiators) (1954) de Delmer Daves

Shangols est pauvre en péplum mais tente tout de même de temps en temps d'aller faire un tour dans ce monde de marbre en carton-pâte, dans ce monde où l'on crucifie à tour de bras, dans ce monde où l'homme porte des mini-jupettes, dans ce monde où l'on ne peut faire l'amour sans que vingt-cinq donzelles super bien gaulées viennent vous danser autour. Nous voilà au temps de Caligula, un type qui malgré de nombreux écarts et quelques décisions controversées, fut longtemps plus populaire que Hollande. Espérons que celui-ci connaisse... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]