30 mai 2014

Deux Jours, une nuit de Luc & Jean-Pierre Dardenne - 2014

Bien sûr, Deux Jours une nuit ne révolutionnera pas le cinéma des Dardenne. On peut même trouver que les brothers commencent à s'user légèrement aux coudes en reproduisant depuis 20 ans toujours les mêmes plans, ceux qui vous encerclent les personnages dans des cadres serrés, caméra à l'épaule et plan-séquence en bandoulière, le son au plus près des souffles et le spectateur au plus près des visages. On ne sera pas surpris donc de retrouver le style immuable des compères, et même si on apprécie toujours la nervosité unique de leur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 novembre 2012

Falsch (1987) de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Petit tour dans le passé cinématographique des Dardenne avec cette adaptation d’une pièce de théâtre située dans un décor aussi sobre et dépouillé que pourrait l’être celui d’un film de Fassbinder : un hall d’aéroport où est impatiemment attendu l’ami Bruno Cremer ; on comprend vite que ce lieu de transit par excellence est une sorte de purgatoire (ou d’enfer…) où se retrouve assemblée toute la famille défunte du Bruno (qui vient lui-même de faire une crise cardiaque). On va donc faire rapidement connaissance avec la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2011

Le Gamin au Vélo de Luc & Jean-Pierre Dardenne - 2011

Qu'est-il arrivé aux Dardenne pour qu'ils nous proposent ce film tiède et lourdaud ? Tout est là, mise en scène nerveuse et tenue, sujet sur la paternité difficile, acteurs investis ; et pourtant ça ne marche pas, en tout cas pas dans la deuxième moitié, et on ressort de là avec la pénible impression d'avoir vu un film banal... alors qu'il est réalisé par les gusses qui nous ont donné parmi nos plus beaux coups de poing dans la gueule ces dernières années. Parenthèse assagie ou vraie dépression d'inspiration ? Pendant environ 40... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 novembre 2009

La Promesse de Luc et Jean-Pierre Dardenne - 1996

Encore un exemple de rigueur et d'intelligence pour les Dardenne Brothers, capables de cumuler émotion et jansénisme dans un même film. La Promesse est dur, âpre, sans concession, et pourtant les sentiments débordent de chacun de ces cadres mathématiques, et c'est tant mieux. Les Dardenne sont franchement des petits génies de l'écriture, et servent encore une fois un scénario qui manie subtilement les symboles et les concepts sans jamais démordre de leur trame, sans jamais verser dans le film théorique. Sujet social, cette fois... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2009

Le Silence de Lorna de Luc et Jean-Pierre Dardenne - 2008

Forcément, comme les Dardenne Brothers nous envoient avec régularité chef-d'oeuvre sur chef-d'oeuvre, on est très exigents à chaque nouveau film. C'est peut-être trop d'attente qui me fait penser que Le Silence de Lorna est un poil en-dessous de leur génie habituel : c'est de toute façon un immense film, et je me serais prosterné devant lui si je n'avais pas vu les autres films des gars. Mais voilà : on compare, on se souvient des skuds qu'ont été Rosetta, L'Enfant, Le Fils, etc., et le film perd au change. Pour cette fois, les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2007

Le Fils de Luc et Jean-Pierre Dardenne - 2002

Encore une fois, c'est du grand art. Comme me le disait il y a quelques instants une de nos fidèles lectrices, les Dardenne, on trouve difficilement pire pour remonter le moral (et on est à H+4 de la victoire de Joe Dalton aux élections présidentielles). Mais je maintiens que se retrouver face à une vraie prise de position radicale est une façon efficace de faire passer la pilule. Les Dardenne sont de grands artistes engagés, et j'emmerde Sarko. La grande force de Le Fils, c'est avant tout Olivier Gourmet. Opaque, puissant, retenu,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 mai 2006

L'Enfant (2005) des frères Dardenne

"Mais qu'est-ce que ça te fait [que je vende l'enfant]? C'est pas grave, on en fera un autre!" 2 frères, 2 palmes qui à chaque fois ne sont pas volées tant la maîtrise qui est la leur à faire du cinéma sans cinéma, de garder une image réaliste voire naturaliste constamment belle,  d'être capable d'obtenir une telle fluidité au cadre (Alain Marcoen, directeur de la photo et Benoît Dervaux, cadreur, chapeau bas et j'y reviens), tant cette maîtrise donc n'est pas le fruit du hasard et le résultat d'un énorme travail.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1