22 avril 2019

Un Amour impossible (2018) de Catherine Corsini

Christine Angot via Corsini se défait de ses maux, de ses mâles (de façon trans-générationnelle) et le moins qu'on puisse dire devant ce petit exposé c'est que la vie de sa mère, en particulier, a été chargée en malheurs plus ou moins digérés, plus ou moins digérables... C'est Virginie Efira qui se charge de ce rôle de mère courage avec une belle vivacité quand elle fut jeune, et une certaine crédibilité quand elle fut vieille (un "maquillage vieillissant" pour une fois assez crédible... Après, Virginie reste pour sa part... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 janvier 2016

La belle Saison (2015) de Catherine Corsini

Après avoir évoqué les dinosaures, parlons du mouvement pour la libération de la femme (je vous vois sourire, c’est me prêter de basses intentions, allons…). Catherine Corsini revient au tout début des seventies pour nous conter une histoire d’amour lesbien en milieu agricole. C’est casse-gueule et l’on se dit pourvu qu’elle évite certains écueils : comme filmer deux femmes nues s’ébattant au milieu des vaches qui font meuh ou comme filmer deux femmes main dans la main sur un petit chemin de campagne, deux femmes prises la main... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2013

Trois Mondes de Catherine Corsini - 2012

Corsini est indéniablement plus à l'aise dans le film noir que dans la comédie, et elle réussit avec Trois Mondes un petit film hybride assez ambitieux et complexe. Comme son titre l'indique, le film mélange trois univers bien distincts. D'un côté, le monde des affaires, représentée par un jeune chef d'entreprise aux dents longues héritant de l'affaire de bon-papa ; ce jeune loup écrase en voiture une nuit un gars dans la rue, s'enfuit, et c'est le début du drame. De l'autre côté, la femme du type renversé, à l'opposé du spectre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2013

Les Ambitieux de Catherine Corsini - 2006

Quand un film est mauvais, au moins on peut le discuter. Mais Les Ambitieux n'est pas mauvais, il est médiocre, ce qui est pire et coupe toute critique. Se cachant sous le facile prétexte de la comédie, et donc de la caricature, Corsini nous sert une galerie de personnages tous moins crédibles les uns que les autres, et réalise une bouillie d'une laideur invraisemblable autour du milieu de l'édition, de l'inspiration littéraire et des sentiments naissants. On dirait qu'à chaque choix de mise en scène à opérer, elle choisit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]