20 août 2020

Compañeros (Vamos a matar, compañeros) de Sergio Corbucci - 1970

La quintessence du western spaghetti, oui messieurs dames, avec tout ce qu'il faut pour que le plaisir y soit : les stars de base côté héros (Franco Nero et Tomás Milián), de la vedette internationale en guest (Fernando Rey et Jack Palance), de la musique tonitruante (Ennio), du zoom, des stridences, des grosses baffes qui font des bruits de canon, des fusillades qui font des trous dans les murs, de l'humour warf-warf à base de tours pendables, de la révolution mexicaine, des Mexicains cons comme des ballons mais sympas... Non,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 novembre 2019

Le Mercenaire (Il Mercenario) de Sergio Corbucci - 1968

Sergio Corbucci continue tranquillement à instiller son ton anarchisto-marxiste dans le western, et celui-ci s'en sort certes tout retourné, mais doté de motivations qui ne lui étaient guère familières avant. Le Mercenaire est plein d'excès et de style douteux, genre zooms à 220 à l'heure ou montage dans les chaussettes, genre décadrages intempestifs et grimaces de figurants. Mais il faut lui reconnaître nonobstant qu'il apporte un ton original au genre. En pleine guerre du Vietnâm, il assène même très frontalement un ton... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2016

Le grand Silence (Il grande Silenzio) de Sergio Corbucci - 1968

La vache ! Je pensais m'installer pépère devant un western spaghetti italien classique, avec ses outances et ses fulgurances, et me voilà complètement bouche bée devant la noirceur profonde de ce film. Corbucci nous livre une espèce d'objet punkoïde, d'un pessimisme et d'un nihilisme effarants, qui prend place dans le décor le plus pur qui soit. On est effectivement dans le genre très restreint du "western sous la neige", et celui-ci utilise à merveille le climat et la saison pour exprimer ses ambiances spectrales. En tout cas, il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 janvier 2013

Django (1966) de Sergio Corbucci

Mauvaise pioche Gérard Depardieu Djamel Debbouze Quentin Tarantino Jr vintage Corbucci débarque sur Shangols avec ce film que l’on devine taillé sur mesure pour Tarantino - oui, vous allez me dire, c’est un peu facile a posteriori… De la vengeance encrée dans la peau (Kill Bill), du carnage en masse (Inglourious Bastard), du découpage d’oreille (Reservoir Dogs), de la petite pépé en mal d’affection, des rebondissements à la pelle, un héros emblématique… Dès la première image - un type qui traine un cercueil (le sien, celui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]