23 janvier 2009

Les Paupières bleues (Párpados azules) (2007) d'Ernesto Contreras

Vous voyez Spiderman et Catwoman ? Bon ben prenez l'inverse. Contreras signe l'histoire d'amour mexicaine la plus pathétique of the world et, à défaut d'émerveiller, ses personnages de total "loser" finiraient presque par être touchants. Je dis loser et je suis rude tant l'on a plus tant l'habitude de voir des gens aussi banals, voire normaux au cinoche. C'est tout de même ici assez gratiné dans la normalité, si vous me passez l'expression. La femme aux paupières bleues, c'est Marina : elle vient de gagner un voyage à deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1