29 novembre 2011

Le Quarante et Unième (Sorok pervyy) (1956) de Grigori Chukhrai

Premier film de Grigori Chukhrai à qui l'on doit le sublimissime Ballade du Soldat. Il nous emmène cette fois-ci dans le désert du Turkestan puis dans une navigation très agitée sur la mer d'Aral avant un final à la Robinson Crusoé... Pour nous raconter quoi, hein ? Eh ben, vous allez peut-être pas me croire mais il s'agit bel et bien d'une histoire d'amour en pleine guerre civile russe (1918 et des bananes) entre une communiste pure et dure (sniper au féminin, elle a déjà déglingué une quarantaine de gardes blancs) et un Lieutenant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2007

La Ballade du Soldat (Ballada o soldate) (1959) de Grigori Chukhrai

Encore un miracle du cinéma russe : une histoire simple comme bonjour - un jeune homme et une jeune femme qui se regardent plus qu'il ne parlent - sur fond de deuxième guerre mondiale. Aussi puissant et touchant que Quand passent les Cigognes, bref, un pur moment de bonheur. Le jeune Alyosha se retrouve seul sur le front, pourchassé par 4 tanks allemands - on a droit à ce plan de ouf, où la caméra pivotante termine sur un plan à l'envers, Alyosha perdant pied devant le danger. Mais, dans un geste de désespoir, il se ressaisit,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
  1