28 octobre 2007

Ai Nu, Esclave de l'Amour (Ai Nu) (1972) de Yuan Chu

Tarantino n'étant jamais à un pompage prêt, il faut croire qu'il s'est bien servi dans ce film de la Shaw Brother, dans les décors surtout, et même dans l'intrigue puisqu'une femme se venge de 4 personnes. Sacré Quentin dont on attend toujours un film personnel. Cela dit ce film hong-kongais vaut aussi le détour puisqu'il nous présente, chose relativement rare de ce côté du globe à cette époque, les rapports saphiques entre la maîtresse d'un bordel et l'une des courtisanes. Pas de quoi sauter au plafond dans l'érotisme mais deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1