01 décembre 2011

Pater d'Alain Cavalier - 2011

J'attendais beaucoup de ce film de Cavalier qui marquait son retour aux acteurs après la belle série de "journaux filmés". Peut-être un peu trop, puisque, malgré tout le respect que j'ai pour Pater, je suis resté un tantinet sur ma faim au bout du compte. Il y manque quelque chose, un je ne sais quoi qui ferait vraiment décoller le bazar, qui le sortirait de la simple fantaisie plus ou moins conceptuelle pour en faire un vrai obus politique. Difficile de cerner exactement ce qui manque, puisque tout y est, effectivement, pour le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2011

La Chamade d'Alain Cavalier - 1968

Avant d'être l'étrange cinéaste conceptualo-poétique qu'on connaît aujourd'hui, Cavalier fut un réalisateur plus classique rentrant dans la catégorie des adeptes de Claude Sautet, si l'on en croit ce petit portrait intime d'une femme infidèle. La Chamade est purement un film d'acteurs, ce qui provoque en moi, généralement, une moue dubitative ; mais quand il s'agit, en guise d'acteurs, de Deneuve et Piccoli, je ne peux que m'incliner : j'ai beaucoup aimé ce moment passé à regarder deux grands comédiens au travail. Les dialogues sont... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2010

La Rencontre d'Alain Cavalier - 1996

La Rencontre fait partie de ces films autobiographiques filmés en caméra DV par Cavalier, comme il nous a habitués à en faire depuis quelques années. Cette fois, il utilise sa technique minimaliste (filmer son quotidien par la "macro", des gros plans sur les objets, les animaux, les choses qui l'entourent) pour raconter sa rencontre amoureuse. En plus de sa voix, on aura droit cette fois-ci à celle de son amoureuse, qui investit d'ailleurs de façon importante le film, puisqu'elle "dirige" elle-même certains... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2009

Ce Répondeur ne prend pas de message d'Alain Cavalier - 1979

Voilà une oeuvre qu'on peut qualifier de radicale. C'est une sorte de préparation à tous les films intimistes de la dernière époque de Cavalier, mais qui s'apparente plus ici à une installation plastique qu'à une tentative de filmer le réel. Un homme est enfermé dans son appartement. On découvre par longs plans fixes tout l'univers qui l'entoure, des plus petits objets (boîtes d'alumettes dont il lit longuement la description, cuvette des toilettes, bibelots, dessins d'enfants) aux plus chargés (des photos d'archive sur des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2009

René d'Alain Cavalier - 2002

Plus Cavalier filme, plus il touche du doigt une sorte de mystère qui n'apparaît à ma connaissance que dans ses films : une intimité dépourvue de tout "écran", un accès direct avec ce qui fait la profondeur totale des gens et des choses. Il n'y a que Kiarostami pour tenter cette solitude totale du "filmeur" face à son sujet, l'abandon de tout ce qui "fait cinéma" (l'équipe, le scénario, la lourdeur du dispositif de tournage) pour se confronter en solitaire à son sujet. René raconte le régime d'un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2008

Le Filmeur d'Alain Cavalier - 2005

On fait dans l'épure en ce moment, avec le gars Shang, et dans le genre, Le Filmeur atteint des sommets. Débarrassé de tout ce qui est censé "faire cinéma" (scénario, équipe, travail en amont, etc.), Cavalier revient à la source, se contentant d'enregistrer la vie dans tous ses visages. Ce film rejoint tranquillement les grands cinéastes de la "première personne", les Moretti, les Caouette, les Kiarostami, les Eustache, et on a beau dire : ça fait du bien de sentir enfin que derrière la caméra, il y a une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1