26 septembre 2020

Le Diable, tout le Temps (The Devil all the Time) (2020) de Antonio Campos

Il y a quelque chose de pourri dans l'état de Virginie, mais on pourrait dire tout aussi bien dans l'Amérique profonde que dans l'Amérique tout court. De la guerre contre les Japs à la guerre du Vietnam, les States semblent ne plus avoir qu'une obsession : vaincre. C'est un peu le leitmotiv un brin lancinant de ce film violent, radical, sanglant : tu me touches, je te frappe, tu violes, je te tue, tu veux me tuer, je te tuerai en premier. Œil pour œil, dent pour dent, et on ne peut pas dire que ce soit les différents prêcheurs du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2010

Afterschool (2008) d'Antonio Campos

Pas entièrement convaincu par ce portrait d'un ado qui se sent, comme Claude François, mal-aimé dans une prep-school ricaine (un lycée, quoi). Notre gars Robert a une sorte de fascination pour les mini-films vidéo sur internet et a bien du mal à faire vraiment la part des choses... Intéressant sujet en soi, si Gus Van Sant n'était pas déjà passé par là avec baucoup plus de brio dans la mise en scène. Non pas que Campos soit un manchot à la caméra, il filme propre et laisse leur temps à nos jeunes personnages pour exister ; il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]