18 décembre 2007

Une vieille Maîtresse (2007) de Catherine Breillat

Je dois bien avouer que depuis Parfait Amour, film enragé, Catherine Breillat m'avait laissé totalement de marbre, comme si la froideur s'était emparée de son univers à mesure que la chair se faisait de plus en plus triste. Elle retrouve dans Une vieille Maîtresse (grand souvenir du bouquin de Barbey d'Aurevilly) une certaine vigueur, légèrement sur le fil du rasoir;  bluffé par le jeu des comédiens (le ton décalé, "border line" de l'Asia, "laideron" (sic) envoûtant et irrésistible et la beauté... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1