23 mars 2019

Guerre et Paix (Voyna i mir) (1966) de Sergei Bondarchuk

Oeuvre géniale, foisonnante, splendide, aucun doute sur le fait que ce Guerre et Paix met sa branlée historique à, au hasard, un Autant en emporte le Vent aux allures de téléfilm pour maison de retraite. Bondarchuk prend son temps (7h07, c'est l'escalade actuellement sur Shangols quant aux films fleuve) pour nous conter cette petite histoire russe du début du XIXème siècle. De la guerre, il y a, les quatre parties faisant la part belle notamment à la victoire napoléonienne d'Austerlitz puis à la semi-déroute de Borodino (qui,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 décembre 2007

Le Destin d'un Homme (Sudba cheloveka) (1959) de Sergei Bondarchuk

L'école russe de l'après-guerre n'en finira jamais d'étonner. Propagandiste certes dans cette glorification à la patrie, avec en conclusion du film les mots-mêmes de Sokolov, l'écrivain à la base de ce récit, qui exhortent à la défense de la patrie (un mot sur la paix nous aurait suffit...) mais surtout remarquable dans sa facture, cette œuvre cinématographique sur les horreurs de la guerre a sa place parmi les plus grandes. Sans jamais tomber dans la facilité (Bondarchuk évite de montrer autant que faire se peut la mort d'un homme,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]