15 octobre 2015

La Cible (Targets) (1968) de Peter Bogdanovich

Premier film de Bogdanovich qui rend au passage un bel hommage au royal Boris Karloff. Monstre d'hier et d'aujourd'hui, pourrait être un bien agréable sous-titre. Karloff as Byron Orlok est un acteur sur la pente qui continue de tourner dans des séries Z. Ce monstre sacré du passé décide de raccrocher mais accepte de faire une ultime apparition lors de la présentation de son dernier navet dans un drive-in. On suit parallèlement le parcours d'un jeune gars, Bobby, genre de sous Matt Damon vintage. Lorsqu'il ouvre le coffre de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2015

On s'fait la Valise, Docteur ? (What's up, Doc ?) (1972) de Peter Bogdanovich

Voilà bien longtemps que je ne m'étais pas autant marré devant un film. Bizarre qu'il faille remonter à l'année 0 du Shang pour retrouver un peu de cette folie bon enfant, de cette énergie foutraque et un brin absurde nécessaires à une véritable bonne poilade - cela doit sans doute coïncider avec la crise du (petro)rire noir datant de la même époque. Au départ, ambiance aéroport et espion secret dignes d'un grand blond. Après une présentation finaude des différents acteurs du bazar, le film prend ses quartiers dans un hôtel. On... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 septembre 2015

Réalisé par John Ford (Directed by John Ford) (1971/2006) de Peter Bogdanovich

Beau casting réuni par Bogdanovich pour parler du maître, qu'ils soient réalisateurs (Eastwood, Spielberg, Hill, Scorsese...) ou, surtout, acteurs (Wayne, Fonda, Stewart, Hepburn...). On a un peu peur au départ qu'il ne s'agisse que d'un best of d'anecdotes sur le Genius (les petites brimades subies par les acteurs par ce grand manipulateur malin comme un vieux singe), mais rapidement la discussion s'élève ; il sera aussi bien question de la fameuse ligne d'horizon, de sa façon subtile de donner des indications... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 septembre 2015

La Barbe à Papa (Paper Moon) (1973) de Peter Bogdanovich

Bogdanovich avait réalisé le film indie "ultime" (ce qui n'est pas rien) avec The Last Picture Show, il nous livre avec Paper Moon le road-movie père-fille (Ryan et Tatum O'Neal en tête du générique) le plus craquant qu'il soit. Certes, me ferez-vous justement remarquer, il n'est pas certain dans le film que celui-là soit le père de celle-ci. Qu'à cela ne tienne, leur complicité est éclatante et rarement assiste-t-on à une telle symbiose au cinoche. Road-movie mais aussi véritable buddy-movie dans cette association de deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2007

La Dernière Séance (The Last Picture Show) de Peter Bogdanovich (1971)

C’est en regardant ce film de 71 qui n’a pas pris une ride (moins que Jeff Bridges, Cybill Shepherd ou Ellen Burstyn) que je me rends compte à quel point les productions indépendantes, les petits films présentés à Sundance, ont tenté de pomper des dizaines de fois ce film. Il y a tout simplement certains films qui possèdent un charme, que cela tienne à son étrange atmosphère  (cette petite ville du Texas est plus déserte que Moulins, Allier), à la jeunesse de ses acteurs (un étrange teen-moovie où chacun a droit à ses... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]