04 mars 2012

Le Traître du Texas (Horizons West) (1952) de Budd Boetticher

L'ami Gols ayant été emballé par les westerns du gars Boetticher, c'est en toute confiance que j'abordai cet Horizons West qui bénéficie de la présence de Robert Ryan et de Rock Hudson. Bien m'en a pris puisque l'on a, sous les atours d'un western, une trame qui n'a rien à envier à celle d'un film noir : le retour de la guerre (celle de Sécession, of course) de deux frères : l'un (Hudson) qui n'aspire qu'au calme du ranch familial avec pôpa et môman, l'autre qui a les dents tellement longues qu'il en rayerait la selle de son cheval... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2011

La Chute d'un Caïd (The Rise and Fall of Legs Diamond) de Budd Boetticher - 1960

Encore une fois du monde aux manettes dans ce bon vieux film de mafieux au taquet : Boetticher range ses Stetson pour se consacrer aux guêtres et autres armes de poing, avec cette saga scorsesienne retraçant le parcours de Jack Diamond, petite frappe pleine d'ambition qui va devenir un des magnats de la pègre pendant la Prohibition. Plusieurs cordes à son arc : le culot d'abord, qui lui permet de défier ouvertement les parrains en place sur leur propre terrain ; l'invulnérabilité ensuite, puisqu'il se ramasse tour à tour une bonne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2011

Le Courrier de l'Or (Westbound) de Budd Boetticher - 1959

  Déception assez nette face à ce Boetticher-Scott-movie qui ne retrouve jamais la saveur des grands westerns passés (ou à venir, d’ailleurs) du duo. La faute à beaucoup de facteurs absents qui font toute la sève ordinaire de Boetticher : personnages secondaires fades, scénario sans intérêt, et pas même une petite pointe de plan décadré dont le gars a le secret quand il s’agit de prouver qu’il sait être autre chose qu’un simple fabricant de divertissement. Pas qu’on s’ennuie non plus complètement, non, mais il manque à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

Behind locked Doors (1948) de Budd Boetticher

L'ami Gols me tannant (c'est un plaisir, bien sûr, je me fais taquin ce matin) depuis quelques semaines avec les westerns de Budd Boetticher, je décidai enfin de découvrir le bonhomme à l'époque où il s'appelait Oscar (encore avant c'était même Oscar Jr, pas simple...). Disons-le tout haut, Budd est réac. Nan, je déconne, c'est juste un clin d'oeil à notre petite discussion intime sur Borzage (ainsi soit-il...). Behind Locked Doors, redevenons sérieux, est donc un "petit" film noir d'une durée d'à peine une heure qui se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2011

A Feu et à Sang (The Cimarron Kid) de Budd Boetticher - 1952

Avant de découvrir l'épure avec ses films des années 57-60, Boetticher s'exerçait déjà à la simplicité de style avec ce western solide et tenu. Comme toujours, il sait s'entourer de toute une équipe de vieux briscards à qui on n'apprendra pas à faire la grimace, tant au scénario, infaillible, qu'à la lumière (très jolies ambiances nocturnes) ou à la musique, avec ce thème de générique hermannien qui n'est pas sans rappeler celui de North by Northwest. Hitchcock, tiens, pas mauvaise référence pour aborder cette histoire d'innocent... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2011

Sept Hommes à abattre (Seven Men from now) de Budd Boetticher - 1956

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, voilà encore un très grand film à inscrire sur l'ardoise de Budd, et c'est décidément un mystère de voir un tel maître aussi peu connu aujourd'hui. Seven Men from now ressemble trait pour trait à tous les autres westerns de Boetticher de la même époque, et c'est presque ça qui le rend si attachant : c'est un condensé des thématiques du gars. Le couple de bandits trouble, la solitude du héros, le rapport ardu avec les femmes, la vengeance, le groupe disparate d'individus perdu dans le désert,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 janvier 2011

La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) de Budd Boetticher - 1959

Le bilan de ce coffret Budd Boetticher/Randolph Scott est plus que positif, et ce Ride Lonesome est complètement à la hauteur des 4 autres films : simple, droit, raconté sans emphase et sans graisse, avec en plus un petit ton très personnel qui remporte complètement le morceau et le fait sortir du tout-venant. Boetticher sait magnifiquement s'entourer, aussi bien au niveau de ses scénaristes, qui inventent là une splendide histoire de vengeance come on les aime, que de ses acteurs, tous attachants ; mais il ajoute à cette sauce déjà... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2010

L'Homme de l'Arizona (The Tall T) de Budd Boetticher - 1957

4001ème texte de ce blog : il me fallait du beau, et j'en ai. Boetticher ne cesse de me suprendre, de western en western, et si The Tall T est peut-être un chouille en-dessous, il n'en reste pas moins un grand moment d'originalité. C'est comme toujours Randolph Scott qui est en charge d'endosser le cow-boy de service, et comme toujours il porte un personnage assez inédit : rangé des voitures, il cultive une solitude misanthropique dans sa ferme ; il va se trouver embringué par hasard dans l'enlèvement d'une riche héritière, et va... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2010

Comanche Station de Budd Boetticher - 1960

Bien belle découverte décidément que celle de Budd Boetticher, le réalisateur de western sentimental. Comanche Station est encore une fois d'un etrès belle tenue, et manie toujours cette poésie sensible très étrange, absolument en porte-à-faux avec l'univers viril des cow-boys. Ce western-là aborde presque fontalement les arcanes sentimentaux des différents personnages, et il est beaucoup plus question ici de "qui aime qui" que de pseudo-combats avec les Comanches, qui sont uniquement des alibis pour que le tout ressemble... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2010

L'Aventurier du Texas (Buchanan rides Alone) de Budd Boetticher - 1958

Décidément bien intrigant, ce Budd Boetticher, qui nous fabrique cette fois encore un très joli western original, servi dans un écrin esthétique impeccable, et qui comporte une dose d'absurde assez inattendue dans ce type de production. On sent tout ce que Leone doit à ce genre de personnage, incarné par un Randolph Scott hilare de bout en bout : comme le futur Eastwood de Pour une Poignée de Dollars, Buchanan est un aventurier plutôt roublard, coincé dans une histoire de fratrie qui s'entretue et qui va en profiter pour faire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1  2    Fin »