16 mars 2014

Hitler, connais pas (1963) de Bertrand Blier

Me lance-je dans les titres de film avec Hitler inside ? Oui, nan, c'est le hasard de ma programmation, on va dire. Je n'avais donc jamais vu jusqu'alors cette première oeuvre du gars Blier qui passe au grill 11 jeunes de 20 ans. On sent, par la force des choses, que l'on est dans une sorte chienlit pré-68, tant nos jeunes de 20 ans ne respirent guère la joie de vivre - sans même véritablement imaginer un jour une "rébellion". A part une chtite bien coquine qui flirte autant avec les hommes que moi avec le rhum (mouais) - et encore,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2013

Préparez vos Mouchoirs (1978) de Bertrand Blier

Film culte du Blier des années 70, un couple Depardieu/Dewaere incandescent, des dialogues aux petits oignons qui fusent, du très grand Blier quoi, enfin comme d'habitude pendant les premières 45 minutes (je dis comme d'habitude en pensant à Buffet Froid, aux Valseuses, à Tenue de Soirée, à Notre Histoire... Blier ne sait jamais comment finir ou trouver un second souffle à son histoire et cela commence à se sentir dès la moitié du film - on a moins de problèmes, certes avec les films récents qui n'ont pas même de premier souffle).... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mars 2011

Le Bruit des Glaçons (2010) de Bertrand Blier

Poussif, ridicule, poussif, plat, poussif, poussiéreux... On pensait que l'arrivée du couple Dujardin/Dupontel allait apporter un poil de fraîcheur à l'univers de Blier, passées les quatre-cinq premières minutes (et je suis large) et l'effet de mise en route (ouah, le cancer himself qui débarque chez un écrivain, trop original...) force est de reconnaître que les glaçons sont déjà fondus... Après une poignée de films assez consternants, on pensait que le gars se ferait un point d'honneur à montrer qu'il ne fallait pas l'enterrer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 août 2009

Tenue de Soirée (1986) de Bertrand Blier

On a beau connaître ce film résolument par coeur, difficile de ne point prendre malgré tout son pied  à retrouver Depardieu, 200 kilos, en slip léopard, Michel Blanc plus convaincant que Sylvie Testud en Françoise Sagan et Miou-Miou qui chioune comme jamais. L'incipit est comme d'hab un véritable feu d'artifice, les deux-trois premières séquences enquillant répliques frauduleuse sur répliques crapuleuses. Blier est un parfait artisan de l'absurde quand il s'agit d'ouvrir un film avec seulement trois personnages. Depardieu en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2007

Les Valseuses (1974) de Bertrand Blier

"Y'a pas d'erreur possible, on est bien en France" s'exclame Depardieu dès que les voisins, tous à leur balcon, se proposent d'appeler les flics. 33 ans plus tard, le réflexe du sarkozien de base ne devrait guère différer. Moins jubilatoire que Préparez vos Mouchoirs, Les Valseuses, définitivement le film de toute une époque et un méga pavé dans la mare (Miou-Miou aussi, par deux fois), demeure le film phare du triolisme. Jean-Claude et Pierrot (et ouais les prénoms de Depardieu et Dewaere) se tapent quand même... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2007

Beau-Père de Bertrand Blier - 1981

J'ai beau être, comme mon compère shanghaien, un admirateur des premiers Blier, il faut bien reconnaître que ses films ont vieilli, ce qui est le lot de la plus grande partie du cinéma français des années 80. Nostalgie ou expérience, je ne sais pas, mais je me suis réjoui de revoir ce Beau-Père particulier dans l'oeuvre du gars... et lui aussi a pris pas mal de rides. Rien de honteux pourtant : le film garde beaucoup de son souffre, même 25 ans plus tard, et on est assez bluffé par l'audace du sujet, en se demandant même si un tel... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2006

Combien tu m'aimes (2005) de Bertrand Blier

C'est vrai, Blier est bel et bien mort. Un type qui m'a donné m'a première érection avec Les Valseuses à 2 ans, m'a fait mourir de rire à 7 ans avec Buffet Froid, m'a fait croire qu'Alain Delon dit Robert Avranche, garagiste, était la réincarnation de mon père dans Notre Histoire à 12 ans, et m'a fait tomber amoureux de Michel Blanc dans Tenue de Soirée à 14... Qu'est-ce qui se passe? J'avais lu quelque part que Combien tu m'aimes signait son retour en grâce après de multiples bouses... Que nenni. Je n'ai rien contre la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]