16 mai 2012

The Night Runner (1957) d'Abner Biberman

"Are mental patients turned loose too soon ?" nous annonce l'affiche comme s'il s'agissait de faire campagne pour Sarko (qui ?). Cela n'annonce forcément rien de bon quand le gars Roy Turner - après moult hésitations d'un docteur qui donne finalement son accord sous la pression d'un directeur d'établissement surchargé - est libéré de cet hôpital pour malades mentaux. Il a agressé deux ans plus tôt un type dans la rue et maintenant, il semble indéniablement aller beaucoup mieux - même s'il met trente secondes à répondre à chaque... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1