04 mars 2017

Fais de beaux Rêves (Fai Bei Sogni) (2016) de Marco Bellocchio

Sur un sujet un peu casse-gueule, la perte d'une mère par un gamin de neuf ans (on pourrait d'ailleurs faire un lien sur la chronique de la Chambre du Fils de l'ami Gols), Bellocchio s'essaie à ne pas trop tomber dans le mélo avec plus ou moins de finesse. Son récit s'avère être finalement plus celui d'une "rédemption" puisqu'il illustre la façon dont un homme, obsédé par l'image de cette mère perdue si tôt, est parvenu un jour à s'en "détacher" et à tomber amoureux d'une autre femme. Histoire relativement classique en soi quand... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2013

La belle Endormie (Bella addormentata) (2013) de Marco Bellocchio

La belle idée au départ du Marco c'est de confronter la récupération populiste d'un gouvernement putassier (Il Cavaliere) - le père d'une femme dans le coma depuis 17 ans avait décidé de mettre fin aux soins palliatifs : ceci suscitant l'émoi des cathos, le Berlu tenta de surfer sur la vague en voulant prodiguer une loi contre l'euthanasie - avec des histoires intimes : on fait ainsi la connaissance de plusieurs individus (genre film choral "de poche") dont les destins sont tous plus ou moins liés avec ce problème épineux... Une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2009

Vincere (2009) de Marco Bellocchio

Mussolini vu par le petit bout de sa maîtresse (Ida Dalser, interprétée par une Giovanna Mezzorgiorno totalement habitée), et c'est franchement guère plus réjouissant que le vrai, historique, dominant, aveugle... On peut aisément découper le film en deux parties, la première faisant la part belle à la rencontre passionnée de nos deux tourtereaux, la seconde étant beaucoup moins romantique puisque Ida va se retrouver internée dans un hôpital psychiatrique, à son insu : le Benito étant devenu en route Il Duce, cette... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juin 2006

Les poings dans les poches (1965) (I pugni in tasca) de Marco Bellocchio

Famille, je vous hais... Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Marco il y va pas avec le dos de la petite cuillère à café dans sa critique de la famille bourgeoise provinciale catholique, il ferait même passer Les 400 coups pour le monde des Télétubies... Autour de la table à manger la soupe avec des grands slurpppppp, Augusto, bellâtre moyen typique de la moyenne classe qui n'aspire qu'à se marier rapidement avec la blonde Lucia pour vivre une vie moyenne. Giula qui n'a d'yeux que pour lui a l'air pas mal tourmenté,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]