09 juillet 2008

La Secte sans Nom (Los Sin nombre) de Jaume Balaguerò - 1999

Après avoir vu tous les films du sieur Balaguerò, je crois être en droit de dresser un bilan de sa carrière : pas d'idées, pas de fond, mais une vidéothèque très fournie qui lui permet de recycler allègrement chaque motif efficace des films d'horreur. C'est à la rigueur excusable pour ce premier film, ça le sera moins par la suite. Une fois de plus, donc, Los Sin Nombre est une compilation de tout ce qu'on connaît déjà, un film sans style, mis à part celui des dizaines d'autres oeuvres qu'on croise à l'écran. Je ne vous ferai pas... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2007

Darkness de Jaume Balagueró - 2003

Autant j'avais été assez convaincu par Fragile, film intéressant justement par son travail sur les mécanismes du cinéma d'horreur, autant, pour le coup, Darkness s'enfonce trop profondément dans les clichés du genre pour convaincre. On connaît toutes les ficelles employées par Balagueró : les ombres qui passent au premier plan dans un trait strident de violon, le plan subjectif du petit garçon qui regarde les ténèbres sous son lit, la main ensanglantée qui raye une vitre, les visions étranges, la maison envoûtante, la folie des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 novembre 2006

Fragile de Jaume Balagueró - 2005

Un p'tit tour du côté du film d'horreur espagnol, ma foi, pourquoi pas ? D'autant que celui-ci est d'assez bonne tenue. Sans hurler au génie, je remarque quand même que, malgré des effets archi-vus et revus ailleurs, et malgré des références un peu sclérosantes, Balaguero est arrivé à foutre les jetons à l'auteur (certes fragilisé par la fatigue) de cet article. Pourtant, rien ne laisse présager un succès. Dès les premiers plans, on sent planer la présence de Shining, définitivement la plus grande référence du cinéma d'horreur :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1