16 novembre 2020

Man Push Cart (2005) de Ramin Bahrani

Bahrani rebelote, avec cette histoire (triste) d'un Pakistanais tirant tous les matins sa carriole mécanique pour que les New-Yorkais puisse, au coeur de Manhattan, petit-déjeuner chaud. On suit notre homme au quotidien : la mise en place de son truc en ferraille en bataillant chaque petit matin pour le déplacer au bord de la circulation, ses clients habituels, ses retours tardifs, son vague-à-l'âme ; bref un peu une vie de merde, me direz-vous ? Alors bon, c'est pas la fête à Neuneu mais notre homme a tout de même ses petites... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2020

Chop Shop (2007) de Ramin Bahrani

Bahrani va bientôt recevoir une double consécration de la part de la collection Criterion et on ne peut pas dire que ce soit totalement volé à la vue de cette fiction aux allures (mais juste aux allures, hein) de docu. Certes, l'effet caméra à l'épaule est de mise mais ce n'est pas forcément la raison pour laquelle le film a eu une étonnante patine de cinéma-vérité. Il le doit beaucoup à sa direction d'acteurs, en particulier de son jeune héros qui semble toujours pris sur le vif, et à cette bonne distance trouvé par le cinéaste... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2016

99 Homes de Ramin Bahrani - 2016

Les espoirs fondés jadis par mon gars Shang sur Ramin Bahrani semblent aujourd'hui se confirmer : voilà un beau film, intelligent et digne, vraiment satisfaisant à tous les postes. Pourtant le sujet ne se prète guère au spectacle : l'expropriation en temps de crise, avec tout ce que ça comporte de bilans comptables, de chipoteries judiciaires et de colonnes de chiffres. Bahrani arrive à rendre ça tendu et haletant comme un bon vieux film à suspense, tout en restant très pédagogue et irréprochable au niveau "documentaire". Pari... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2011

Plastic Bag (2009) de Ramin Bahrani

Sur les conseils avisés de Gary Willy, je découvre enfin ce bien joli court contant l'histoire d'un sac en plastique abandonné narrée par l'incontournable Werner Herzog, l'homme dont je suivrais la voix jusqu'au bout du monde - on a le droit de tomber amoureux d'un timbre de voix, on est d'accord ? Une existence suivie du premier souffle - le sac se gonfle avec les premières courses - jusqu'au dernier lorsqu'il se met en quête de rejoindre ce "vortex de plastique", ce mini-continent de détritus qui erre semble-t-il dans les océans.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]