17 juillet 2007

Ali Zaoua prince de la rue de Nabil Ayouch - 2001

Je n'ai pas vu beaucoup de films marocains, le Maghreb n'ayant visiblement pas l'heur d'emballer les diffuseurs français. Alors je ne sais pas si c'est le reflet de la réalité ou si ne filtrent de ce pays que deux sortes de films, mais le fait est : on a l'impression que les cinéastes marocains n'ont le choix qu'entre chronique d'une ruralité ardue ou portrait d'une enfance urbaine délaissée. Ali Zaoua prince de la rue fait partie de la seconde catégorie, et force est de reconnaître qu'on l'a déjà vu 200 fois, pour peu qu'on ait vu... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1