21 mars 2011

Black Swan (2011) de Darren Aronofsky

J’avais conseillé à Darren Aronofsky après son sympa The Wrestler, de revenir à des films à petits budgets. Vous pensez qu’il en a pris note ? Que dalle, le bougre, et le voilà de retour avec un thriller ballerino-erotico-lesbo-schizo vraiment dur à avaler. Il passe donc du catch au ballet : sa caméra a malgré tout une fâcheuse tendance à se croire encore sur le ring et donnerait le vertige à ce pauvre Lelouch qui commence cela dit, c’est vrai, à se faire vieux. Tournicoti-tournicoton, rien ne nous est épargné pour mettre le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 avril 2009

The Wrestler (2008) de Darren Aronofsky

Après l'indigeste The Fountain, Aronofsky revient avec un film beaucoup plus terre à terre, à hauteur d'homme. Il a toujours le défaut qui consiste à charger au maximum sa bande son - en plus Scorpion, ça fait mal... - avec donc en grande partie de la musique des années 80 mais également avec des sons d'ambiance qui ne sont pas toujours utiles : lorsqu'il filme son personnage qui se rend au taff en le filmant, par derrière, caméra portée, comme lorsqu'il va sur le ring, on a gentiment compris le parallèle, pas besoin d'en remettre une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2008

Pi (1998) de Darren Aronofsky

Intrigué par Requiem for a Dream, effaré par The Fountain, je m'étais un jour promis de me faire ce mystérieux Pi ; et ben c'est un tort, et la curiosité est un vilain défaut mon fils... Aussi ras les pâquerettes que sa dernière œuvre superfi-zen (cherchez pas, j'invente des mots), on a droit à un petit génie des chiffres qui ressemble à un Kassovitz en moins bon, super énervé par le nombre Pi... Pourchassé par des méchants qui ne sont intéressés que par la bourse et la thune et qui lui offrent une puce super-puissante, et un gars... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 mai 2007

The Fountain (2006) de Darren Aronofsky

Et ouais, on s'emballe, on s'emballe et on finit par voir n'importe quoi, dont ce bloubiboulgesque The Fountain, projet ambitieux certes mais qui se tarit à la source. Une histoire d'amuuur (éternel?... ben pas forcément) sur 3 époques (1500 - 2000 - 2500, excusez du peu) qui nous donne un récit ésotérico-historico-futuriste dont les 15 premières minutes clipesques -incompréhensible de prime abord avant de s'éclaircir peu à peu, laissent pantois... de prétention. Pour l'aspect historique, on a dû ressortir les figurants d'Apocalypto... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


  1