29 mars 2008

Azul (Azul oscuro casi negro) de Daniel Sánchez Arévalo - 2007

Ca va être vite bouclé, étant donné que je n'ai rien à dire sur ce film ni fait ni à faire, et qui ressemble à 90% des films qui sortent. Bien fait, bien joué, doux-amer et consensuel, Azul fait partie de ces choses qu'on oublie au fur et à mesure qu'on les regarde, dans une sorte d'auto-annulation constante : chaque scène chasse la précédente. Du coup, à la fin du film, on reste avec l'impression d'avoir passé 1h40 (comme me le disait une copine qui a vu le fameux Chez les Ch'tis : ça passe 1h30... définition décidément désespérante... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1