12 décembre 2021

Madres paralelas (2021) de Pedro Almodovar

On a un peu l'impression que notre avis sur les films d'Almodovar n'a guère évolué depuis ces trente dernières années. On retrouve toujours avec plaisir Penélope Cruz (qui n'a pas pris une ride) et Rossy de Palma (qui a pris un ou deux grammes), on suit ici avec un certain allant un récit qui tente ici d'entremêler histoire intime et Histoire de l'Espagne (ce qui n'est pas courant chez Almodovar, cette intrusion dans la politique), on apprécie siempre ces couleurs vives, ce montage soigné, ces cadres maîtrisés, cette petite musique... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2021

La Voix humaine (The human Voice) (2021) de Pedro Almodóvar

Toujours pas de salle de cinéma mais la vieille garde continue de faire des films. Almodóvar nous livre une œuvre à demi-jauge (une trentaine de minutes) en adaptant librement le gars Cocteau. L'occasion pour lui de mettre en avant la mélodramatique Tilda Swinton : un décor de studio à peine dissimulé (l'occasion pour Pedro de soigner son intérieur et de fourbir l'appart de divers portraits de femme se mettant à nue), une rupture amoureuse, un dernier coup de fil pour faire le bilan... L'occasion pour la Tilda de dire tout ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2020

Tout sur ma Mère (Todo sobre mi madre) (1999) de Pedro Almodóvar

J'ai franchement passé un moment très agréable en compagnie de cet Almodovar de la fin des nineties, avec toujours ces actrices si vivantes, ces décors si chauds, cette BO si originale (oui, je l'avais pas faite encore ou que trente fois), ces multiples rebondissements et ce petit côté mélodramatique qui tombe à  pic. En un mot comme en cent je me suis dit en effet que le Pedro mériterait sûrement en ces colonnes un peu plus d'attention, que cela vaudrait notamment le coup de revoir Matador ou La Loi du Désir, que sais-je... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2020

Attache-moi! (¡Átame!) (1989) de Pedro Almodóvar

Je n’avais pas revu depuis sa sortie cet opus du sieur Almodovar, un opus qu’on pourrait appeler de « transition » (avec Femmes au bord de la Crise de nerfs) entre ses œuvres du passé (plus fauchées, plus foutraques, plus délirantes aussi) et ses œuvres à venir, plus polissées, plus mélodramatiques, plus maîtrisées (et, désolé, un peu moins à mon goût… j’ai une petite tendance à préférer les œuvres sanguines aux œuvres dites « matures », c’est un fait. Bref). Une histoire à la ligne claire : Banderas sort... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2020

Douleur et Gloire (Dolor y Gloria) de Pedro Almodóvar - 2019

Gloire : un vieux cinéaste qui a réalisé quelques grands films jadis est invité par un festival à venir parler de son plus célèbre, une oeuvre qui l'a toujours déçu avec un acteur qui n'était pas à la hauteur. Cette invitation va pourtant être l'occasion de renouer avec cet acteur fâché, et de faire la paix avec lui-même et son oeuvre. Le gars est accueilli en maître par le public, par les critiques, par les gens du métier, et on sent toute l'admiration vouée à cet artiste qui a été grand... mais... Douleur : sa grandeur est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2016

Julieta (2016) de Pedro Almodovar

Plus Almodovar tente de se la jouer cinéaste "classique", sans effets drolatiques et excentriques mais avec beaucoup d'affect, moins j'adhère à ce cinéma mélodramatique et morne. Julieta, construit essentiellement sur un long flash-back, nous donne à suivre la trajectoire de cette femme qui porte en elle une forte dose de regrets et le poids de la culpabilité... Trois épisodes traumatiques ont ponctué cette vie : la mort d'un homme auquel elle avait refusé d'adresser la parole (crac, le gars passe sous le train), la mort... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2013

Les Amants passagers (Los Amantes pasajeros) de Pedro Almodòvar - 2013

Après une série de films un peu froids, le bon Pedro revient presque à ses premières amours avec ce film pop et léger qui renoue avec les couleurs éclatantes, les personnages excessifs et la sexualité débridée d'antan. On retrouve avec un vrai bonheur la frontalité et le mauvais goût kitsch assumé d'Almodovar, qui s'étaient un peu perdus avec le temps. Certes, Les Amants passagers n'est peut-être pas un film majeur du bon maître, mais à tout prendre j'ai presque une préférence pour ses petits films que pour ses grands, parfois envahis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2011

La Piel que habito de Pedro Almodovar - 2011

On n'est de façon générale pas très tendre avec le Pedro sur ce blog. Mais s'il est capable, de temps en temps, de nous donner un film comme La Piel que habito, je veux bien lui pardonner le léger ennui que son cinéma m'inspire le plus souvent. Le compère prend de vrais risques avec ce film, et s'il est loin d'éviter tous les écueils (esthétisme à tout crin, flou de certains personnages, excès mélo, retours de kitscheries un peu fatigantes), il réussit un sombre essai sur le pardon, la possession et le choc des cultures, qu'on... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2011

Femmes au bord de la Crise de Nerfs (Mujures al Borde de un Ataque de Nervios) (1988) de Pedro Almodovar

Shangols est un peu chiche sur les films du gars Pedro que nous n'avons, ces six dernières années, guère revus avec mon camarade de jeu. Je pensais vraiment prendre un grand plaisir à revoir cette œuvre déjantée du cinéaste ibère qui clôt en un certain sens un premier cycle dans sa filmo (Movida + Carmen Maura) ; malheureusement, je ne sais si c'est le film ou si c'est moi qui a/ai le plus mal vieilli (le premier qui sourit, c'est une baffe) mais au final cette véritable "tornade" visionnée il y a quelque vingt ans m'a parue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 décembre 2009

Etreintes Brisées (Los abrazos rotos) de Pedro Almodóvar - 2009

Vu le résultat des élections européennes, j'ai bien fait d'aller me taper un peu de beauté juste avant. Oui, parce que le dernier Almodóvar est beau. Comme tous les autres, direz-vous, et je réponds oui. Ca tombe bien : Etreintes brisées n'est ni moins beau, ni plus beau que les précédents films du maître. Emouvant, réalisé et écrit à la perfection, rempli d'acteurs impeccables et magnifiés par la mise en scène, soutenu par une belle musique, glamour et mélodramatique, drôle et profond... il est tout ça, mais presque comme d'hab.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]