29 juin 2008

Maris et Femmes (Husbands and Wives) de Woody Allen - 1992

Un grand grand Woody que je ne me lasse jamais de voir et de revoir. Avec Husbands and Wives, le gars réussit un miraculeux équilibre entre comédie psychologique et drame bourgeois, et trouve enfin cette mystérieuse alchimie qu'il semble chercher depuis toujours : c'est drôle et pourtant étrangement poignant, léger et pourtant ravageur, enlevé et pourtant d'une belle sérénité. A priori on est dans le sujet habituel chez Woody : couples vieillissants qui se délitent, conversations freudiennes au fond des appartements new-yorkais,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 juin 2008

Bananas de Woody Allen - 1971

Quand on voit les récentes comédies quelque peu éteintes du gars Woody (les tristes Scoop, Melinda and Melinda, Hollywood Ending ou Small Time Crooks), on a tendance à oublier quel génie il a pu être quand il s'agissait d'écrire des gags. Incontournable révision, donc, que ce Bananas hilarant, qui déploie une énergie impressionnante dans le comique. Certes, c'est du minuscule cinéma : en 1971, Woody n'était pas encore cinéaste, il n'avait franchement pas trouvé son style et s'en foutait d'ailleurs complètement : le montage du film... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2008

Le Rêve de Cassandre (Cassandra's Dream) de Woody Allen - 2007

Quand on découvre l'affiche du nouveau Woody, et son générique de début, on croit rêver : Farrell et McGregor chez Woody Allen, c'est comme Mathilde Seigner dans un Pialat, quelque chose ne colle pas. Ajoutez une musique de Philip Glass et un contexte inédit (la classe ouvrière anglaise, à la place des intellos de Manhattan), et on finit par avoir de sérieux doutes sur le nouveau projet du gars. Eh bien, je me détrompe moi-même avec joie : le film est plutôt pas mal du tout, et passées les surprises ci-dessus citées, on se rend... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2008

Guerre et Amour (Love and Death) de Woody Allen - 1975

Franchement, que serait la vie sans Woody Allen ? Moi, je dis qu'elle serait sûrement un peu moins vivable. Love and Death est un pur festival de vannes made in Woody, mélange de farce hilarante et d'humour raffiné. Il semble bien être l'inventeur d'une sorte de "grosse rigolade intellectuelle", le film s'appuyant sur des grands classiques russes (Guerre et Paix surtout, mais je pense avoir reconnu aussi Tourgueniev, et il y a un dialogue autour de Dostoïevski également) et aussi sur des théories fumeuses, des références... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 avril 2008

Meurtre mystérieux à Manhattan (Manhattan Murder Mystery) de Woody Allen - 1993

Allier ainsi la rigolade la plus franche à une telle élégance relève du défi, défi que le Woody réussit haut la main : Manhattan Murder Mystery est un de ses plus grands films à tous points de vue -mise en scène, vannes qui tuent et jeu d'acteurs. Les dialogues (pour la dernière fois depuis 15 ans ?) sont au millimètre, chaque scène se concluant par une de ces répliques hilarantes qui ont fait la gloire du gars, dans un jeu de ping-pong verbal proche de l'hystérie entre Woody et Diane Keaton. Le débit de parole se calcule en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:40 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
24 mars 2008

Zelig de Woody Allen - 1983

Une oeuvre qu'on a tendance à oublier dans la filmographie pléthorique du bon Woody, et qui pourtant est définitivement à classer dans le haut du panier. Peut-être un peu plus discret que ses autres films (et c'est justement le sujet même de Zelig), moins fourni en gags malgré des tirades encore une fois excellentes, ce film court et net est sans conteste un des plus profonds de so auteur, un des plus mélancoliques aussi. Leonard Zelig est un homme-caméléon, un gars assoiffé d'amour et de reconnaissance qui prend la forme des gens... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 janvier 2008

Coups de Feu sur Broadway (Bullets over Broadway) de Woody Allen - 1994

Au vu de la filmographie récente de Woody, qui devient assez catastrophique (avec des choses plus regardables que d'autres, je veux bien le reconnaître), on revoit à la hausse ses petits films des années 90, qu'on avait à l'époque traités avec dédain. Bullets over Broadway n'est pas du tout un grand Woody, ça on est d'accord, mais ma foi, il se regarde gentiment, un sourire amusé aux lèvres, et on passe 1h30 sympathiques comme tout. Au rang des défauts du film : une curieuse tendance (curieuse pour lui, compte tenu de son talent... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 janvier 2007

Lily La Tigresse (What's Up, Tiger Lily ?) de Woody Allen & Senkichi Taniguchi - 1966

Le premier film de Woody Allen n'a pas été réalisé par Woody Allen... What's Up, Tiger Lily ? est en effet une reprise d'un obscur polar japonais, que Woody a remonté et dont il a refait les dialogues pour le rendre marrant. Enfin, marrant, c'est beaucoup dire, car, à l'exception de quelques saillies souriantes, le film est franchement assez laborieux. Peut-être tout simplement que le projet n'était pas bon : le film d'origine est tout simplement trop mauvais pour en faire quelque chose de vraiment inspiré, à moins de tomber dans le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2006

Celebrity de Woody Allen - 1999

Je me souvenais de Celebrity comme d'un Woody très mineur, un peu comme le début de la fin dans sa carrière (et le fait est qu'il a pondu peu de choses excellentes depuis). Eh bien, non, c'est une petite chose très agréable, drôle et inspirée. Certes, c'est très léger, la critique du monde des people manque un peu de subtilité, mais enfin ça fait quand même du bien qu'un des grands cinéastes ricains règle son compte à cet univers vain et vide. De la star qui garde son corps pour son mari mais pas sa bouche, à Leonardo qui pète les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Scoop de Woody Allen - 2006

Bon, je vais pas faire mon méchant garçon, mais enfin Woody Allen n'est pas à la cheville , pas même un "soupçon", d'Hitchcock et quand il mène une intrigue basée uniquement sur cette trame, sans faire de mauvais jeu de mot, ça tombe à l'eau, genre fin du Buffet Froid si vous me suivez. Non pas que ce soit complètement déplaisant non plus de suivre la trace de Scarlett Johansson en fille un peu nunuche alliée, de façon improbable pour le besoin d'une enquête, avec le pépère Woody qui ne peut s'empêcher de sortir des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]