01 mai 2013

La Falaise mystérieuse (The Uninvited) (1944) de Lewis Allen

Lewis Allen n'a pas réalisé que des films noirs (de bonne tenue) mais également, à ses débuts, ce sympathique petit film d'horreur qui ne fait guère peur mais qui laisse planer une bonne dose de suspens. L'affiche évoque Rebecca et à défaut d'arriver à la cheville du Maître, on sent bien que les scénaristes ont piqué ici et là quelques idées pour faire de cette immense baraque en bord de falaise un lieu des plus mystérieux... Soit donc un frère et une soeur (hum hum ! Attendez, je commence juste... Oui je sais, un frère et une soeur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2012

Enquête à Chicago (Chicago Deadline) (1949) de Lewis Allen

Une belle jeune femme (Donna Reed) retrouvée abandonnée dans une chambre d’hôtel, morte de la tuberculose… Un reporter curieux (Ladd) qui subtilise avant l’arrivée de la police son carnet d’adresse… Nous voilà parti dans les rues de Chicago dans une sorte de remix de Laura mâtinée de Citizen Kane (vas-y, fait péter les flash-back…) toute proportion gardée, of course… Plus la vérité se fait croustillante (la chtite Donna s’est retrouvée mêler à du beau linge - Gavin Muir, banquier -, du plus sale plus ou moins fréquentable -... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2012

Le Témoin à abattre (Illegal) (1955) de Lewis Allen

Edward G. Robinson est au top de sa forme en véritable maestro des cours de Justice. Pourtant, pour le gars, tout n'avait po vraiment bien commencé : un meurtre a été commis, un homme est arrêté, les preuves sont minces comme du papier à cigarette mais le type Edward, alors procureur, sait comment s'y prendre pour te persuader un jury. Le type est reconnu coupable, condamné à la chaise électrique, Edward n'a pas une once de remords : "Cela ne vous fait rien d'envoyer un homme à la mort ?" lui lance un journaliste, "ce n'est pas moi... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2012

Je dois tuer (Suddenly) (1954) de Lewis Allen

" - I know you don't want the boy to see war pictures, but it seems...  - Teaching children the art of death and destrcution, the cruelties, the tortures...  - He's gotta know that these things exist and then he can fight against them when it's his turn. You can't wrap the boy in cellophane." Il peut paraître on ne peut plus ironique voire paradoxal que le film censé mettre en garde nos amis ricains contre une "menace" qui planerait (ah ces fumiers de cocos...) sur leur président (donc sur leur vie...) - d'où le fait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 janvier 2012

Echec au Hold-up (Appointment with Danger) (1951) de Lewis Allen

Alan Ladd est un pur et dur (misanthrope, sans coeur mais reconnu pour son efficacité), inspecteur chez les P.T.T. (Si, ça existe). A la suite du meurtre de l'un de ses collègues sur lequel il enquête, il va parvenir à infiltrer un gang, bande de saloupiots, qui projette de dérober la thune de la Poste... ("- J'ai trois millions en timbres, je fais quoi pour les dépenser ? - Ben achètes des enveloppes déjà..." - Shang dit la poilade).Voilou pour le pitch. Notre gars Alan, d'une efficacité redoutable quand il s'agit de remonter... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 03:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2011

La Furie du Désert (Desert Fury) (1947) de Lewis Allen

Entre les années 40 et 60, rares sont les films noirs en couleur, quand on y songe, et vous me pouvez me croire sur parole, j'en ai vu un bon paquet. "Oui, et alors ? ", pourrait être tenté de laisser échapper le néophyte un poil dédaigneux. Ben voilà, c'est comme ça mon vieux, mais cela est d'autant plus remarquable que la photo signée des gaziers Edward Cronjager et Charles Lang est absolument fabuleuse - et cela pas seulement parce que le regard bleu laser de la magnifique Lizabeth Scott ferait passer celui de Superman en pleine... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


  1