vlcsnap-2021-08-25-14h49m56s857

Une petite purge française, histoire de clore définitivement les vacances, pourquoi pas ? Certes, il n'y a pas de quoi être fier devant cette prod Netflix, qui soigne pourtant ses effets spéciaux et emploie la crème (?!!!) des acteurs français (Marmaï, Pons, Poelvoorde, Bekhti ou encore la légende Cornillac as Gigaman (c'est pas rien)) tous totalement en freelance (Marmaï, constamment avec des airs de chien battu battu, Poelvoorde super héros touché par Parkinson comme une métaphore de ses prestations affreusement répétitives depuis plus de dix ans...). Alors oui, il y a bien un scénario dans ce monde du futur où les super-pouvoirs sont aussi dorénavant courants que les virus dans le nôtre ; un sale type kidnappe les super-héros, emmagasine leur pouvoir dans des tubes et les distribue façon drogue pour semer le chaos ; face à lui, un flic nonchalant (Marmaï) qui pourtant eut son heure de gloire, son associée au taquet (Pons en blondinette) (au départ, ils se détestent, je ne vous dis pas la fin) et deux autres anciennes gloires nanties de super-pouvoir (Poelvoorde, bedonnant dans sa tunique, une caricature vivante de la déchéance, et une Bekhti branchée karaté aussi crédible que moi en plongeon à 10 mètres). Ça envoie des boules de feu, ça lévite, ça crée des rayons laser avec ses yeux, ça se frictionne, ça se bastonne, il y a feu de dieu un tantinet d'ambition "visuelle" dans la chose (les super-héros français sont rares, voir totalement en berne depuis Raymond Barre), dommage que tout cela soit monté à la hache (Attal et le cut, Godard est mort) et dirigé par un chef d'orchestre manchot : chacun s'amuse à faire des tronches ultra concernées alors même que les scènes qui s'enchainent frôlent plus souvent le ridicule qu'à leur tour (Marmaï, aïe aïe aïe, obtient la palme : son envolée vers les cieux atteint le pompon). C'est con comme un bidon (de produit toxique) mais on se rassure en se disant que c'est pas tous les jours qu'on ose s'attaquer en France à ce genre de connerie bon-enfant. Allez hop, retour au terrain...

vlcsnap-2021-08-25-14h43m59s552