vlcsnap-2019-01-12-18h19m20s691

On s'enfonce toujours plus dans le pointu dans notre odyssée Rohmer avec ce film improbable concernant la bonne ville de Nancy. Bon, ça ne dure que 20 minutes,on peut bien se taper la chose, d'autant qu'on y apprend des tas de trucs intéressants sur la cité : et comment que Louis XV a signé un pacte avec l'Autriche pour récupérer Nancy, et comment que l'architecte machin a conçu sa grande place, et tiens admirez cette dorure et contemplez cette statue, et saviez-vous que Nancy était à l'origine constituée de deux villes séparées par un gros fossé ? Bon, dire que c'est passionnant serait un peu au-dessous de la vérité, à moins d'être né dans la ville et d'êre mordu d'Histoire. Rohmer fait le job, déniche des gravures anciennes et va y traquer le petit motif parlant ou le témoignage historique qui va bien. Dans sa réalisation, que franchement mon papa vidéaste aurait réussi aussi bien (on voit que vous avez pas vu son film sur les charrons, vous m'en direz des nouvelles), il se contente de mettre ses images fixes (tableaux, gravures, photos) dans la boîte, vous rajoute une voix off édifiante et emballez c'est pesé. Le film sert plus de témoignage à la carrière étrange de Rohmer qu'il n'est capital ni même intéressant dans son résultat. C'est assez joli de voir le maître s'effacer derrière le boulot à faire, se retrouver ainsi dans le camp des artisans, faire taire ses inspirations, et finalement questionner un peu sa place dans le cinéma : enregistrer le réel, simplement, sans afféterie, rendre compte d'une réalité et travailler à l'éducation culturelle de ses contemporains, n'est-ce pas un des rôles de l'artiste ? Ce film, réalisé dans sa période Ma Nuit chez Maud, montre l'éclectisme et l'adaptabilité du gars, c'est son principal attrait.

vlcsnap-2019-01-12-18h11m01s396

L'odyssée rohmérique est