[L'homme_et_son_journal]___[

Un dernier petit tour du bon Rohmer à la recherche des rapports de ses contemporains avec les institutions, en l'occurrence donc avec les médias et les façons de s'informer. Encore une fois, le cinéaste s'efface au profit de la fonctionnalité et de l'éducation, le court-métrage se veut utile et instructif et ne s'encombre pas de style. Le voilà simple enregistreur de la réalité, ce qui constitue aussi un cahier des charges de la Nouvelle Vague si on y réfléchit. Le film part à la rencontre de directeurs de médias, en commençant par la presse la plus noble (Le Monde), en dérivant ensuite vers les moins regardantes (France Soir et Paris Match), pour finir par se poser la question de l'info-spectacle avec Europe 1 et l'ORTF. On se rend compte que les angoisses de l'époque sont les mêmes que celles d'aujourd'hui : comment trier l'info ? comment répondre au goût du public sans être populiste ? comment l'intéresser tout en gardant son sérieux ? combien de temps dure une info sur le Bangladesh et comment la traiter par rapport à une autre sur l'automobile, plus sexy mais moins capitale ? l'info peut-elle être un show ? Ils n'avaient pas encore Facebook à l'époque, mais savaient déjà poser les vraies questions d'éthique et de morale, et y répondre sans fard : si le directeur du Monde reste droit dans ses bottes, ceux de Paris Match (magnifiques roulements de "r" et sens moral dans la poche) ou d'Europe 1 ont moins de scrupules, et avouent sans vergogne être au service de leur public et leur servir plus souvent qu'à leur tour la soupe tiède. On termine avec le madré Pierre Sabbagh, qui parvient avec un joyeux cynisme à nous retourner la tête : oui, le JT est un spectacle, il faut l'assumer, mais on peut faire passer des choses capitales dans un spectacle. On sent Rohmer jubiler derrière sa sage caméra fonctionnelle. Un petit film intéressant, destiné à l'édification du public, dans lequel toute l'équipe fait preuve d'une modestie totale au service du questionnement contemporain. Ça manque, finalement, à la télé d'aujourd'hui.

s,725-4413e3

L'odyssée rohmérique est