vlcsnap-error119

Un doc qui tente de nous expliquer les raisons de l'explosion du nombre de personnes incarcérées aux States depuis 1970 et la forte proportion de blacks (tu es noir aux Etats-Unis, tu as une chance sur trois aujourd'hui d'aller faire un tour en prison (contre un sur dix-sept si tu es mauve)). On commence en douceur avec un petit historique qui revient sur l'esclavage et sur l'image véhiculée par le cinéma (The Birth of a Nation se tire la part du lion) sur ces salopiots de violeurs noirs. Il sera ensuite question, en vrac, de la mise à mort de certains leaders noirs pour décapiter tout mouvement de rébellion (classique - la classe d'Angela Davis, au passage, qui passa miraculeusement entre les balles), des différentes politiques de Nixon à Clinton qui ont favorisé grandement le développement des prisons (Merci Reagan, même si Clinton (qui reconnut par la suite ses erreurs) lui tient la dragée haute - un clin d'œil aussi en passant à ce porc de Trump et ses discours réacs d'un autre âge), des lobbies permettant la mise en place de ces politiques (le rôle crucial d'Alec (American Legislative Exchange Council - pour plus de précisions... ben voyez ce doc eheh ou wiki) soutenu au départ par diverses compagnies comme Walmart (qui s'est gavé sur la vente d'armes) ou ACC (boîte privée pour la gestion des prisonniers : normal), avant de conclure par les exécutions (c'est le mot) ces dernières années de blacks innocents et désarmés en pleine rue et le rôle des réseaux sociaux. Entre chaque partie on a droit à une petite chanson de rap vintage en adéquation avec le sujet ce qui est du meilleur effet.

vlcsnap-error032

vlcsnap-error710

Même si on est dans la tradition du doc ricain avec force interviews de personnes concernées par le problème qui n'ont souvent le temps que de balancer deux trois phrases sur le thème, montage ultra dynamique et musique omniprésente, le fond demeure des plus instructifs (moins le côté historique que l'analyse succincte des différentes politiques mises en place par les différents gouvernements au cours de ces dernières décennies (la droitisation évidente des démocrates, notamment) et l'évocation de ce fameux ALEC (qui représente des groupement d'intérêts privés) qui a soufflé aux politiques différentes mesures à mettre en place au niveau de la loi (autant dire que le Black est moins bien protégé que le White : ce cas "d'école" d'un blanc tirant sur un Black désarmé, le tuant, et qui se présente au tribunal comme non-coupable, ayant agi en état de légitime défense... Il sera "forcément acquitté" comme si un noir qui rode la nuit était forcément suspicieux - Zemmour, pars aux Etats-Unis...). Le documentaire permet ainsi d'expliquer avec une grande clarté à la fois l'explosion du milieu carcéral (qui concentre aujourd'hui un paquet de pognon et des intérêts privés évidents) et le superbe rôle de boucs-émissaires joués par les Blacks tout au long de l'histoire américaine - pas chère la main d'œuvre, les gars, grosse promo. Bref, une petite chose efficace et didactique qui permet de creuser en profondeur tout le petit côté putassier de ce treizième amendement de la constitution américaine. 

vlcsnap-error832