vlcsnap-error488

vlcsnap-error485

Guy semble être réduit à devoir faire la pige en réalisant ce making of (ou mocking of, on y revient) du film de guerre canadien à gros budget Hyena Road réalisé par son ami Gross. Jouant le rôle d'un taliban mort (…), on retrouve dès le départ de ce métrage de trente minutes le Guy dans la poussière jordanienne (le film étant censé se passer en Afghanistan) matant le ciel et réfléchissant sur son sort... Rapidement, on sent que le gars, tel un petit Godard malicieux, va profiter de l'occase pour réaliser une œuvre toute personnelle qui se moque un brin des films de guerre, voire de l'engagement des Canadiens dans cette bataille. Maddin et ses deux associés filment ces "acteurs" perdus dans le désert dans un noir et blanc bien sombre faisant apparaitre ces petites figurines dans leurs habits de guerre comme de simples petites fourmis qui s'agitent sur la colline. Ils changent ensuite radicalement d'esthétique (la fameuse et éternelle distorsion madienne) pour nous livrer des images de combats aux couleurs sursaturées, ajoutant à l'envi des tirs au laser digne d'un jeu vidéo ou d'un Star Wars au rabais. La voix off mécanique qui revient à plusieurs reprises (long discours alambiqué qui part en vrille) ou les passages où le Maddin se balade avec, dans son dos, un écran vert (c'est la première fois qu'il avait prévu d'en utiliser un pour apparaître sur fond de neige dans ce décor désertique - il reconnaît laconiquement avoir vu un peu court sur la taille du bazar) laisse poindre une certaine ironie mordante. Lorsque que le producteur Michael Kennedy (executive vice-president, cineplex entertainment) apparaît pour annoncer un making-off rendant compte de l'aspect behind-the-scenes de la super production popu, on imagine facilement le gars Maddin rire sous cape vue la copie rendue (en espérant que la "carte blanche" qu'il eut ne l'a finalement fâché avec personne... on finit franchement par se le demander). Au final, un petit bonbon acidulé du gars Maddin, fauché mais toujours cyniquement droit dans ses bottes. Eternellement caustique, le Canadien.

vlcsnap-error056

vlcsnap-error451

Mad of Maddin