vlcsnap-error442

vlcsnap-error474

Vous avez toujours rêvé de voyager sur la petite île de Adak, à quelques "pas" de l'Alaska ? Ce documentaire devrait vous en dissuader tant les conditions ne sont vraiment pas top (mais l'endroit est stratégique pour attaquer les Japs, vous l'aurez compris de vous-même) : un climat humide et froid, une terre volcanique battue par les vents, une végétation pauvre... Bref, pas vraiment un endroit pour passer une lune de miel. Mais on est en guerre, les amis, et l'essentiel consiste en ce que le moral des troupes reste bon ; et il est bon, il n'y a qu'à voir ses hommes se chamailler dans les herbes (ah, les hommes entre eux, quelle joie de vivre virile), jouer de l'harmonica ou s'envoyer une balle de base-ball... L'Américain n'a pas besoin d'alcool ou de Coca pour faire la fête et rester super focalisé sur sa mission. Nos chers Ricains ont réussi en onze jours chrono, avec une poignée de bulldozers et des centaines de plaque made in US, à construire une piste d'aéroport sur cette terre hostile. On peut dorénavant stocker un maximum de bombes pour alimenter... les bombardiers. Deux images en particulier sont assez réussis : le vol de ces trois grands oiseaux noirs suivi de celle des trois bombardiers plante l'atmosphère - on n’est pas franchement là pour s'amuser et on file dans les airs avec la même dextérité et la même solidarité que ces zoziaux ; les Ricains iront d’ailleurs bombarder l'île de Kiska tenue par les Japs et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on est pas pour parader: des dizaines de bombes sont lâchés des bombardiers dans lesquels se trouvent des hommes au visage grave qui la ramènent pas... On n’est décidément pas là pour le spectacle, juste pour illustrer le plus fidèlement possible la vie de ces soldats dans ces bases loin de tout. Un doc sobre (et bavard - vous serez tout sur la vie quotidienne des ptits gars) commenté par le John himself. L'odyssée hustonienne en prend un gros coup au moral.

vlcsnap-error916

vlcsnap-error123

Allô Huston ?